Home Enseignements Branches d’étude sûre pour l’emploi: Francis Kossi donne des outils d’orientation aux...

Branches d’étude sûre pour l’emploi: Francis Kossi donne des outils d’orientation aux jeunes bacheliers

469
0
Francis Kossi, PDG de Homintec Engineering, face aux nouveaux bacheliers pour leur orientation

Le Président directeur général de Homintec Engineering, Francis Kossi, à la faveur d’une rencontre d’orientation qu’il a organisée, le samedi 10 septembre 2022 à l’hôtel Azalaï de Cotonou, a entretenu les nouveaux bacheliers mais aussi d’autres cibles, sur les branches nécessaires et les emplois possibles. Ceci, à l’analyse des mutations actuelles et des perspectives d’ici 2030 qu’il a aussi exposées. 

Par des exemples concrets et des statistiques, Francis Kossi a exposé, samedi dernier, à des nouveaux bacheliers, le monde de 2030 afin de les amener à comprendre combien il est nécessaire d’être mieux orienté aujourd’hui afin d’opérer le bon choix de branches d’études qui garantit l’emploi. C’était la séance d’orientation qu’il a initiée au profit des jeunes bacheliers samedi dernier à Cotonou autour du thème : « Orientation sur l’emploi horizon 2030, quelle branche pour quel emploi ? ». PDG de Homintec Engineering, l’ingénieur en automation a, dans son exposé préliminaire, présenté le monde de demain, celui d’à partir de 2030. « Nous serons dans un monde un peu plus difficile dans les années à venir », a-t-il résumé. Il est arrivé à cette conclusion au regard des défis dont ceux liés aux changements climatiques, à l’insécurité, etc. C’est aussi au regard de l’évolution notamment technologique et industrielle, à en croire le conférencier. Francis Kossi a fait savoir que d’ici 2030, 50% des emplois classiques d’aujourd’hui vont disparaître, le monde de chômage va augmenter. « Si vous n’êtes pas bien orienté aujourd’hui, vous allez rentrer dans ce lot », prévient Francis Kossi.

Ces nouveaux bacheliers suivant la communication de Francis Kossi pour leur orientation

Il compte pour ce, jouer sa partition afin d’éviter à la jeunesse d’aujourd’hui de tomber dans ce lot. « L’objectif, c’est de donner un outil nécessaire d’orientation à la nouvelle génération. Il est nécessaire que nous puissions déjà organiser une rencontre avec les nouveaux bacheliers et même ceux qui sont déjà dans les directions fonctionnelles pour pouvoir donner les orientations nécessaires du monde qui est devant nous, le monde de 2030 ; quels sont les emplois possibles ; quelles sont les branches nécessaires », a-t-il confié. Il défend que les jeunes doivent comprendre que les difficultés majeures qui sont encore devant sont véritablement à franchir. « Ils -les jeunes, ndlr- sont les acteurs de demain, et le bon choix aujourd’hui leur permet de nourrir l’économie réelle de demain et pouvoir permettre l’émergence de notre pays. Il est important pour que ces jeunesses comprennent la nécessité d’orientation aujourd’hui … », a affirmé l’ingénieur.

A ce propos, le conférencier a exposé les quatre sciences qu’il faut pratiquer à savoir les Nanotechnologies pour la résilience, l’infotechnologie qui va bouleverser le secteur de la communication, les sciences cognitives et l’intelligence artificielle. L’ingénieur en automation a décrit chaque science et ses branches.

Des nouveaux bacheliers à la séance d’orientation organisée par Francis Kossi

La partie interactive qui a suivi sa communication a permis aux participants de poser des questions précises sur leurs rêves de carrière et d’avoir des réponses aussi concises. Ils sont sortis outillés à ne pas faire des choix vers un emploi incertain. « C’était vraiment un plaisir pour moi de participer à la séance. Il y a beaucoup de secrets qui ont été révélés à la jeunesse et vraiment. C’était un bain d’informations », a témoigné Silas Zossou, à la fin de la séance. « J’ai vraiment aimé ; pour d’autres fois j’y serai et je vais inviter d’autres personnes à venir participer à cette séance d’information », dira Bernice da Cruz. Notons qu’outre le PDG de Homintec Engineering, d’autres personnes sont passées partager leurs expériences avec ces nouveaux bacheliers présents. Il y a eu le partage d’opportunités et aussi des offres de bourse de formation par ces partenaires. Pour l’instant, les bourses ne sont pas encore attribuées. Ce sera fait lors de la séance prochaine. En effet, au vu de la demande, Francis Kossi a promis multiplier une telle séance d’orientation à Abomey-Calavi d’ici la fin de ce mois, puis dans d’autres villes du Bénin selon un agenda qu’il définira avec son équipe.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here