Home Enseignements Maternel et primaire CEP 2022 au Centre de Houéyiho : Les autorités du Littoral encouragent  les...

CEP 2022 au Centre de Houéyiho : Les autorités du Littoral encouragent  les candidats  à composer dans la sérénité

257
0

Ce mardi 07 juin 2022, les compositions  pour l’obtention du Certificat d’Étude Primaire (CEP) ont démarré sur tout le territoire national.  Pour le compte du département du littoral, le préfet Alain Sourou Orounla et le maire de Cotonou Luc Sétondji Atropo sous la coupole technique du  Directeur départemental de l’enseignement primaire du Littoral (DDEMP), Martin Luther ADEROMOU ont conjointement procédé au lancement des épreuves au centre de Houéyiho.

07h35. Nous sommes devant le centre de Houéyiho. Le ciel est très dégagé et le soleil très radieux. Au portail les hommes en uniforme installent un filtre sélectif des passants. Aux alentours une foule de personnes qui pour la plupart ont accompagné un candidat dans ce centre. A l’intérieur une forte délégation préfectorale et municipale avec encore un contingent de forces de sécurité.

A cet effet,  la cheffe centre de ce centre Antoinette Houéssou épouse Dossou qui renseigne sur les statistiques. « Nous avons 362 candidats dans le centre de Houéyiho qui abrite l’examen du CEP. C’est une bonne chose que les autorités viennent encouragées les enfants à travailler dans la sérénité » déclare t elle.

Deux minutes plus la voiture du préfet du littoral s’immobilise. Alain Sourou Orounla se dirige vers le secrétariat du centre  pour les civilités d’usages avec une forte délégation. Après quelques échanges, le préfet se dirige maintenant dans l’une des salles des candidats.

Ensemble avec le maire Luc Sétondji Atropo, le préfet sillonne presque toutes les salles de composition. Le message est le même. « Au nom du président de la République et du gouvernement, nous sommes venus vous encourager et vous motiver, à ne pas avoir peur, car il s’agit des épreuves auxquelles vous êtes déjà habitués en situation de classe » laisse entendre Alain Sourou Orounla.

Même son de cloche du côté de Luc Sétondji Atropo. « Il y a beaucoup de cadeaux et de vélo VTT pour vous. Pour l’avoir il faut travailler et être parmi les meilleurs » déclare le maire de Cotonou. 

Il est 08h32. Les autorités procèdent au lancement des épreuves et livrent leurs impressions à la fin. « C’est un sentiment de joie qui m’anime. Il faut commencer par remercier les enseignants, les parents d’élèves, les responsables à divers niveaux de l’enseignement primaire. Si nous  sommes là ce jour, c’est parce qu’ils ont fait leur travail. Nous osons croire qu’ils ont bien fait leur travail. C’est le premier examen pour ces enfants et nous espérons qu’ils réussiront tous.

Pour les quelques jours qu’ils auront à composer, nous leur souhaitons une pleine santé. Nous allons apporter notre pierre à l’édifice qu’ils soient véritablement la relève » fait savoir Luc Sétondji Atropo. Occasion pour le préfet Alain Sourou Orounla de réitérer son souhait de voir le Littoral sortir premier comme à l’accoutumée. « Nous souhaitons que le littoral maintiendra sa place de 1er comme nous l’avons fait l’année dernière » notifie t-il. 

Dans ce département 17.215 candidats dont 8.596 filles répartis en deux groupes composent le Certificat d’Étude Primaire dans 48 centres , nous renseigne le directeur départemental de l’enseignement primaire du littoral Martin Luther Adéromou. Il s’agit des candidats classiques et des candidats à besoins spécifiques qui sont au nombre de 39. Pour cette matinée les candidats planchent en lecture, expression écrite et éducation scientifique et technologique (EST).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here