Home Enseignements 4ème congrès de l’Association des Professeurs de Français du Bénin: L’APFB célèbre...

4ème congrès de l’Association des Professeurs de Français du Bénin: L’APFB célèbre ses noces de perles et la consécration de ses efforts à l’international

354
0

L’Association des professeurs de français du Bénin (APFB) tient depuis la matinée de ce vendredi 26 novembre 2021, son 4ème congrès, dans l’enceinte du séminaire Saint Jean-Eude d’Atrokpokodji. Les travaux ont été lancés par le Ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle en présence des inspecteurs émérites de français, du Secrétaire général de la Fédération internationale des professeurs de français (FIPF), le président de la Commission des Associations de professeurs de français d’Afrique et de l’Océan indien (CAOI), les présidents honoraires de l’APFB, des écrivains, etc.

L’ouverture de ce congrès a la particularité de regrouper tant de personnalités. C’est une première pour l’ouverture d’un congrès associatif au Bénin, a reconnu le Ministre des enseignement secondaire Kouaro Yves Chabi. Au-delà d’un congrès en respect des textes de l’association pour le renouvellement de son bureau, les événements organisés autour méritaient une telle mobilisation. C’est un congrès qui scelle la célébration des noces de perles de l’APFB, a indiqué le président de ladite association, Dr Roger Koudoadinou. L’APFB a vu le jour le 24 novembre 1990. Ces 30 ans auraient été célébrés l’an passé si ce n’était pas la crise sanitaire liée au coronavirus.

Devant, ces quatres inspecteurs émérites

Une double consécration des efforts de l’APFB

L’autre événement marquant de ce congrès, c’est la remise officielle du trophée de la FIPF. La Fédération internationale des professeurs de français a déclaré l’APFB vainqueure du trophée de meilleure association des professeurs de français au monde lors de son XVe congrès mondial en juillet 2021 à Nabeul en Tunisie. C’est un prix décerné à l’APFB « pour ses projets innovants de soutien à l’enseignement du français au niveau local, national et régional ». « Monsieur le ministre, vous avez une association très dynamique qui est parmi les meilleures du monde », a témoigné le secrétaire général de la FIPF, Diégo Fonséca, au ministre béninois des enseignements secondaires, technique et de la formation professionnelle. « L’APFB, c’est l’association de référence […] Il y a une certaine créativité », a renchéri le président de la CAOI, Baytir Ka. C’est en reconnaissance de ceci que la commission aussi a décerné un tableau à l’APFB en ouverture du présent congrès. Le Ministre Kouaro Yves Chabi s’est dit fier de cette association et honoré de remettre officiellement le trophée de la FIPF.

A son tour, l’APFB a distingué ses présidents honoraires feu Théodore Folly (1er président de l’association), Marius Dakpogan et Jean-Benoît Alokpon ; les inspecteurs de français Babylas Fèliho, Honoré Idjidina, Codjo Déallé, Désiré Agboïgba et Apollinaire Agbazahou ; les écrivains Florent Couao-Zotti et Daté Atavito Barnabé Akayi.


Notons qu’il est inscrit à l’agenda des deux jours du congrès, des conférences et communications sur « L’écrivain, le livre et le numérique : quel avenir pour cette trilogie dans l’enseignement du français », « S’il m’était donné de conter l’APFB », « La réforme curriculaire dans l’enseignement secondaire au Sénégal » et « Les grands projets de la FIPF pour les professeurs de français, membres des associations de son réseau ». Il y est aussi inscrit, la relecture, amendement et adoption des nouveaux textes et règlement intérieur de l’APFB puis l’élection de son nouveau bureau.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here