Home Environnement/Santé FENAMFROC: La Fédération nationale des associations des métiers froid et climatisation née

FENAMFROC: La Fédération nationale des associations des métiers froid et climatisation née

7
0

La Fédération nationale des associations des métiers froid et climatisation (FENAMFROC) a vu le jour le mardi 25 juin 2024 à la faveur d’une assemblée générale constitutive qui s’est déroulée à la Bourse du travail à Cotonou. Aussitôt née, elle a déclaré son affiliation à la Confédération des syndicats autonomes du Bénin (CSA-BENIN).

Les associations des artisans des métiers de froid et climatisation au Bénin veulent désormais évoluer en synergie d’action et d’une seule voix pour le bien être de leur corporation. Une dizaine, elles sont désormais unies au sein de la Fédération nationale des associations des métiers froid et climatisation (FENAMFROC) qu’elles ont portée sur les fonts baptismaux lors de leur congrès constitutif mardi 25 juin 2024 à la Bourse du travail à Cotonou. Ce congrès est le début de la concrétisation d’un rêve entretenir depuis plusieurs années, à en croire le président du comité d’organisation, Sébastien Azinlinon qui deviendra le président de la fédération après les élections. Il s’agit, a-t-il informé, de mettre en place un instrument qui soit leur interlocuteur valable aux côtés de l’État et des différentes institutions.

Aux dires du président du comité d’organisation, la ligne d’action est déjà bien précise. Elle se décline en plusieurs objectifs à savoir, accompagner le gouvernement à la mise en œuvre de son programme d’action dans le respect du code de l’artisanat de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ; intercéder en faveur des artisans techniciens en froid et climatisation en ce qui concerne leur formation, perfectionnement et certification ; participer à tous les rendez-vous concernant la protection de l’environnement afin de contribution à amoindrir les causes et les effets surtout pervers du changement climatique.

Il est aussi question pour la fédération de contribuer au recensement à l’identification et à l’enregistrement au registre des métiers des artisans afin de leur faire bénéficier des avantages du projet d’assurance pour le renforcement du capital humain (HARCH) ; collaborer avec la chambre des métiers de l’artisanat du Bénin, les autorités à divers niveaux, les partenaires au développement pour la mise en place des programmes de formation des apprentis et le renforcement des capacités des maîtres artisans, compagnons frigoristes et des métiers connexe en vue de leur certification et la validation des expériences acquises pour leur qualification technique et professionnelle. 

La FENAMFROC veut aussi œuvrer à l’adoption des différentes catégories de certification en froid et climatisation et les normes qui les régissent au Bénin et sur le plan international ; travailler à un processus de définition des tâches et services pour une harmonisation et une uniformisation des prix de leurs différentes prestations sur tout le territoire national ; sensibiliser les fournisseurs et distributeurs de matériels et accessoires de froid et climatisation à un comportement de distinction vis-à-vis des membres de la FENAMFROC.

La CSA-Bénin comme appui

Le secrétaire général adjoint de la Csa-Bénin, Richard d’Almeida, voit à travers ces objectifs l’expression de l’engagement de ces différentes associations désormais en fédération à travailler pour améliorer le secteur. « Si vous avez senti le besoin d’être ensemble, c’est pour le bonheur et l’évolution des travailleurs qui sont dans le métier des frigoristes et de la climatisation » a-t-il affirmé. Il affirme que la CSA-Bénin est disposée à les accompagner. « Vous ne vous êtes pas trompés en venant au niveau de la CSA. La porte vous est grandement ouverte. Votre métier est informel et la CSA a besoin de vous pour passer de l’informel au formel. Nous allons vous assister. Chez nous à la CSA, c’est la négociation ; la négociation à outrance. Nous avons du travail », a martelé le Sga. Il annonce que la CSA-Bénin va les former entre autres, au respect des textes, à la négociation, au bien être de tous les membres. Mais avant tout, il les invite à culture du social en leur sein.

Notons que la commande de cette fédération a été confiée à un bureau présidé par Sébastien Azinlinon. Voici ci-dessous la composition dudit bureau et des autres structures de la fédération. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here