Home Afrique-Inter Lancement de l’ouvrage « Des marchés pharmaceutiques en mutation dans les Suds : Entre...

Lancement de l’ouvrage « Des marchés pharmaceutiques en mutation dans les Suds : Entre régulations locales et globales »: Une solution à l’équation « régulation-qualité-accessibilité » des médicaments

57
0

L’ouvrage, « Des marchés pharmaceutiques en mutation dans les Suds : Entre régulations locales et globales », paru en 2022 aux IRD Éditions a été lancé sur le campus d’Abomey-Calavi au Bénin le vendredi 13 octobre 2023. Fruit de travaux de recherches entre plusieurs chercheurs de différents pays sous la direction de Carine Baxerres et Maurice Cassier, c’est un outil pour repenser les marchés pharmaceutiques dans les pays du Sud et assurer la régulation et la qualité des médicaments puis leur accessibilité et usage appropriés aux populations.

Il existe désormais un ouvrage en guise d’outil de travail en réponse à la problématique de régulation, de qualité et d’accessibilité des médicaments notamment dans les pays du Sud. C’est le livre, « Des marchés pharmaceutiques en mutation dans les Suds : Entre régulations locales et globales ». Publié en octobre 2022 aux IRD Éditions, l’ouvrage a été présenté à l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) au Bénin à travers une cérémonie officielle de lancement le vendredi 13 octobre 2023. « Dans la littérature, c’est le tout premier ouvrage qui jette un regard global sur les marchés des médicaments du point de vue de la distribution, de la régulation, des usages, [..] de la circulation des produits pharmaceutique entre les responsables d’officine et les usagers [..] », a affirmé le professeur Adolphe Kpatchavi. 

C’est un livre issu du programme de recherche Global Health, fait savoir Carine Baxerres, co-autrice. Les travaux ont duré près de 6 ans sur une ethnographie approfondie des marchés du médicament au Bénin, au Ghana et au Cambodge. Dans une démarche pluridisciplinaire concrète entre sociologie, anthropologie et épidémiologie, les chercheurs ont décortiqué les différents modes de régulation, les choix de distribution, l’usage au niveau de la consommation, autrement, l’ensemble de la chaîne pharmaceutique jusqu’à l’usage au niveau des populations et analyser les conséquences de ces choix dans les pays du Sud, à en croire Carine Baxerres. Ceci, avec porte d’entrée, les combinaisons thérapeutiques à base d’artémisinine (CTA) recommandées dans le traitement du paludisme.

Dans sa présentation, elle a indiqué que le résultat dans cet ouvrage est livré en trois parties respectivement intitulés « Des choix différents de régulation étatique et leurs conséquences », « Les marchés globaux et locaux des nouveaux antipaludiques » et « La pharmaceuticalisation : le médicament au cœur des systèmes de santé et des sociétés ». « Dans ce livre, on met beaucoup en évidence le caractère marchand du médicament. Les auteurs du livre pensent qu’il faut réfléchir à reprendre le contrôle des marchés pharmaceutiques par les autorités publiques des pays », a-t-elle résumé. A ce propos, les auteurs ont proposé sept outils pratiques et concrets à découvrir dans cet ouvrage.  

« L’ouvrage vient à point nommé », a affirmé Professeur Placide Clédjo, Directeur de l’Ecole doctorale pluridisciplinaire Espaces, cultures et développement de l’UAC. Ce livre, selon lui, a tout son intérêt face à ce qu’il qualifie « d’invasion pharmaceutique » avec des problèmes majeurs en lien avec le coût et la maîtrise des consommations.

Professeur Adolphe Kpatchavi annonce qu’en perspective, il est souhaité que cette démarche soit appliquée autour d’autres pathologies autres que le paludisme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here