Home Politique Renforcement de capacités techniques en électricité solaire photovoltaïque : ARCH FORMATION peaufine l’avenir...

Renforcement de capacités techniques en électricité solaire photovoltaïque : ARCH FORMATION peaufine l’avenir professionnel des artisans électriciens  à ESMER ACADEMY

12
0

Lors du Conseil des Ministres du mercredi 18 octobre 2023, le Gouvernement promettait donner son accord pour la signature de contrats avec des centres spécialisés pour la formation des artisans dans le cadre de l’exécution du projet Assurance pour le Renforcement du Capital Humain (ARCH) sous la tutelle de l’Agence nationale de protection sociale (ANPS). Quelques semaines après le projet se concrétise. ARCH Formation place 1 720 artisans en renforcement de capacités. Ils sont issus de plusieurs corps de métier d’artisans pour une formation entièrement financé par le gouvernement. Cette gratuité recouvre le coût de la formation, l’hébergement, la restauration, le transport et le suivi des bénéficiaires.

 Le mardi 7 Novembre dernier, lors une tournée dans les différents centres retenus, le Directeur du Projet ARCH Formation, Joël Bouillaud descend dans le Centre de ESMER ACADEMY à Abomey-Calavi .  Accompagné de la Conseillère ARCH Formation d’Abomey-Calavi,  Martiale GOÏTO, il constate l’effectivité de cette formation de 103 artisans, qui se déroule là simultanément avec le Centre privé de formation  professionnelle et d’Apprentissage  (CPFPA) ESMER ACADEMY d’Allada. Dans les centres, il est remarqué deux experts le PDG de ESMER ACADEMY, Félix Comlan EBO et l’ancien Directeur général de la SBEE, et ancien fonctionnaire de l’UEMOA, Roger HOUNKANRIN. Ils sont assistés de formateurs de niveau Ingénieur.

Dans les deux salles qui abritent la formation des 43 artisans mis au centre ESMER ACADEMY de Calavi, le chargé de mission à la réforme de l’artisanat à la Présidence de la République, Joël Bouillaud découvre des apprenants disposés pour une partie de pratique sur les installations techniques modernes.

Des artisans électriciens comblés

Au nom de ses camarades lors d’une partie de pratique, la technicienne supérieure en énergies renouvelables, Edwige ALLADAKAN, a dit leurs remerciements  au gouvernement qui a pensé à renforcer les capacités des artisans au Bénin à zéro franc. « Je suis très fière de ce projet qui permettra à notre pays de bénéficier de nouvelles compétences », s’est-elle réjouie avant de conclure en ces termes,  « Le peuple béninois pourra nous évaluer sur le terrain par notre professionnalisme en ce qui concerne les installations électriques photovoltaïques, de qualité, à moindre coût et durables », promet la jeune dame, sourire aux lèvres. ».

ESMER ACADEMY salue le PPP

Aujourd’hui, 1er incubateur du Bénin et de la sous région  dédié à l’accompagnement des porteurs de projets, et de certification des apprenants dans le domaine des énergies renouvelables, ESMER ACADEMY offre une plateforme  technique de qualité pour cette formation.  Fier de voir son centre choisi, le Promoteur, Félix Comlan EBO exprime sa reconnaissance au sujet de cette main tendue du public au privé:   « C’est toujours un grand plaisir pour les structures privées d’aller en partenariat avec l’Etat dans le cadre du Partenariat Public-Privé (PPP) », fait-il observer.

 A  l’en croire, ce partenariat va booster le développement du secteur des énergies et des énergies renouvelables. « Nous allons produire des techniciens de qualité, les présenter à la certification de la CEDEAO afin qu’ils puissent exercer dans toute l’espace ouest-africain et en dehors. En les formant, nous acquérons aussi de l’expérience », révèle-t-il. 

La lueur d’espoir

« Les artisans que nous formons, commencent par bien réagir. Lorsqu’on met les artisans dans les conditions normales et qu’on les respecte, il y a une véritable appétence de formation. Nous le vivons sur tous les sites de formation »  affirme  le chargé de mission à la réforme de l’artisanat à la Présidence de la République, Joël Bouillaud. Il a levé un coin de voile sur les domaines en formation. « Sur le site de ESMER ACADEMY  à Calavi par exemple, nous mettons l’accent sur les énergies renouvelables parce qu’elles font partie des métiers d’avenir. Nous ne faisons pas tout ça pour le plaisir de la formation, mais pour que les artisans puissent mieux gagner leur vie » a-t-il précisé.

De la formation au ‘’Crédit ARCH artisan’’

Le volet formation ne se limite pas au renforcement des capacités. Le plus grand bénéfice des artisans, c’est l’accompagnement de l’Etat à leur profit.  Conseillère ARCH Formation Abomey-Calavi, Martiale GOÏTO évoque les nombreux avantages pour les artisans. « Toutes les formations sont gratuites. L’Etat accompagne les artisans avec un ‘’crédit Arch artisan’’ afin de leur permettre d’acquérir leurs propres matériels au terme de la formation. Le montant varie de cent mille à deux millions en fonction des besoins exprimés par chaque artisan. Nous les formons à améliorer leur technique de production. Nous les accompagnons dans l’élaboration de leurs plans d’affaires, nous faisons un coaching entrepreneurial jusqu’à l’obtention du crédit », détaille-t-elle.

Le volet formation prévoit de former au total 1720 artisans parmi lesquels 360  en formation actuellement dans les différentes régions du pays. Démarrée le 30 octobre 2023, la phase pilote du volet formation du projet ‘’Assurance pour le renforcement du capital humain’’ s’achève le 31 décembre 2023. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here