Home Enseignements Recherche scientifique Rentrée académique solennelle 2023-2024 : Le Recteur AVLESSI réitère sa volonté à...

Rentrée académique solennelle 2023-2024 : Le Recteur AVLESSI réitère sa volonté à trouver les solutions aux problèmes de l’Uac

70
0

Sous le signe de la paix et de la réussite, l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) a effectué sa rentrée académique solennelle 2023-2024 ce mercredi 15 novembre 2023. Au cours de la cérémonie de lancement qui a eu pour cadre l’amphi Idriss Déby Itno, les représentants des étudiants, du personnel administratif technique et de service et du personnel enseignant ont une fois encore renouvelé leurs doléances à l’équipe rectorale. En réponse le recteur de l’Université d’Abomey Calavi, Professeur Félicien AVLESSI a réaffirmé son engagement à mener à bon port le bateau Uac. C’était en présence du Recteur honoraire  de l’Uac, Professeur Maxime da-CRUZ, les anciens vices recteurs, le corps enseignant revêtu de leur différent grade et les étudiants.

«  Les problèmes à l’Université d’Abomey Calavi (Uac), nous les connaissons tous. Si les solutions aux différents problèmes sont chez nous à l’Université, ces problèmes seraient déjà résolus depuis longtemps. Mais nous faisons tout ce qui dépend de notre pouvoir et nous frappons à toutes les portes pour marquer positivement notre passage ». Ce sont les premiers mots du la première autorité rectorale de l’Uac, Professeur Félicien AVLESSI en réponse aux doléances, aux récriminations et aux griefs des représentants des étudiants, Véritas KOUDOGBO, président de la Fédération Nationale des Étudiants du Bénin (Fneb), du personnel administratif technique et de service, Gérard AGOSSA, et du représentant du personnel enseignant en la personne du docteur Gabin TCHAOU. Si pour les étudiants, leurs doléances demeurent , la construction de nouvel amphithéâtre, la délivrance à temps des actes académiques, l’insuffisance des bus, d’infrastructures sportives et réactives, le personnel administratif technique et de service a soulevé quelques problèmes qui selon lui constituent un frein à l’évolution des activités  dans le haut lieu du savoir. Il s’agit du renouvellement de l’assurance maladie, l’encadrement de primes de performance pour régler un problème d’injustice, la correction des disparités salariales.  De son côté, Docteur Gabin Tchaou a souligné que toute la communauté est mal à l’aise.

À l’en croire l’Université manque de tout. «  Comment comprendre que pour l’acquisition de simples ordinateurs, de vidéos projecteurs, il faut attendre des années ? Les étudiants apprennent dans des conditions difficiles que drastiques. Certains sont obligés de payer de leur propre poche des intrants pour les travaux pratiques qu’ils n’ont jamais eus,  ni remboursés » a t il ajouté. Conscient des différentes revendications qui cristallisent les attentions voir les tensions, le Recteur AVLESSI a rassuré les différentes couches de l’Uac. « L’équipe rectorale que je dirige se dévoue au mieux pour trouver les solutions idoines aux questions de l’assurance maladie et de la valorisation du personnel conventionné. Le jeudi surprochain l’équipe rectorale aura une séance de travail avec tout le personnel administratif conventionné. La réalisation des questions soulevées et bien d’autres sont soumises aux contraintes des marchés publics. A vous chers responsables étudiants je vous exhorte  à développer dans vos rôles respectifs le sens de la loyauté et à placer l’avenir de l’étudiant au cœur de tous ces enjeux » a t-il laissé entendre. Pour finir sur ce chapitre de revendications, le Professeur Félicien AVLESSI a invité les collaborateurs immédiats du chef de l’État, Patrice TALON à travailler en de véritables apôtres pour la cause de l’UAC en vue de résorbassions substantielles de ratio Enseignants étudiants, de ressources pour la recherche scientifique, d’infrastructures. 

Matériaux composite et développement des infrastructures au Bénin

Pour résoudre les questions d’infrastructures, il faut des matériaux. C’est donc à juste titre que le thème de la conférence inaugurale porte sur : « Matériaux composite au service du développement des infrastructures au Bénin ». Pour le conférencier, Professeur Mohamed GIBIGAYE, Directeur de l’Ecole doctorale des sciences d’ingénierie de l’école polytechnique de l’UAC, il s’agit d’une occasion pour faire voir à la communauté nationale et internationale les résultats auxquels les laboratoires sont parvenus. « Nous pouvons utiliser les matériaux locaux considérés comme des déchets, tels que les coques de noix de palme,  les silures pour faire des constructions durables et moins coûteux que les matériaux conventionnels » a t-il martelé. 

Notons que 33 enseignants admis à faire valoir leur droit à une pension de retraite et deux agents du personnel administratif technique et de service ont reçu leur lettre de félicitations.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here