Home Politique Journée internationale de la femme africaine: Le CONAFETRA/CSA-BENIN suscite le débat pour...

Journée internationale de la femme africaine: Le CONAFETRA/CSA-BENIN suscite le débat pour lever les obstacles à l’épanouissement des femmes

87
0

Le Comité national des femmes travailleuses de la CSA-Bénin (CONAFETRA/CSA-BENIN) célèbre par anticipation la Journée internationale de la femme africaine (JIFA). Au lieu du lundi 31 juillet, c’est plutôt ce vendredi 28 juillet 2023 qu’il a réuni les femmes à la Bourse du travail à Cotonou dans le cadre de cette journée. Elles se sont retrouvées pour une causerie-débat sur le thème « Epanouissement de la femme en milieu syndical et professionnel »

Ce fut pour elles, une grande journée de réflexion. « Au cours de cette journée, nous allons faire le bilan de toutes nos activités et voir en quoi les activités que nous menons nous rendent heureuses. Nous allons faire ce bilan au plan professionnel et au plan syndical », a annoncé Paulette HANGBE DJOSSA, la présidente du CONAFETRA, à l’ouverture de la rencontre. « Nous allons passer en revue les difficultés et les obstacles à notre épanouissement et chercher ensemble comment les contourner », a-t-elle ajouté.

Du tonus aux femmes

C’était aussi une journée pour redonner confiance aux femmes et les motiver davantage à l’action. « Cette séance va permettre à tout le monde de comprendre que les femmes seules peuvent beaucoup. Nous devons nous considérer capables de déplacer les montagnes si nous le voulons », a lancé la présidente.

C’est l’une des raisons pour lesquelles, elle a fait venir à cette causerie-débat, des personnes ressources dont l’une des aînées de la CSA-BENIN et femme leader Alice DIOGO pour contribuer aux échanges. Etaient aussi présentes des personnes ressources ayant des expériences syndicales et professionnelles à l’internationale telle que Vylma TCHIAKPE, accompagnatrice sociale, responsable communication pour Afrology.com en Belgique. 

Déjà dans ses premiers mots, l’ancienne présidente du CONAFETRA, Alice DIOGO a sonné la trompette de la mobilisation et de la motivation des femmes. « Désormais, nous n’allons plus laisser notre place libre. N’ayons pas peur. Soyons ambitieuses », a-t-elle lancé. Elle s’est réjouie de la dynamique continuelle dans laquelle le comité des femmes est chaque jour au sein de la Confédération des syndicats autonomes du Bénin pour rendre visible la femme et lui donner le respect qu’elle mérite. Elle a félicité le bureau du CONAFETRA pour, a-t-elle témoigné, la vivacité entretenue afin de rendre visible les actions des femmes et assurer leur épanouissement. Elle a avoué que « la conjugaison de la vie professionnelle et syndicale est très difficile pour les femmes en général et particulièrement pour celles des secteurs privés et parapublics ». Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut laisser les bras, à l’en croire. « Restons connectées et éveillées », a appelé Alice DIOGO.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here