Home Société JIF 2022: Le CONAFETRA/CSA prône des mesures efficaces en faveur de l’éducation...

JIF 2022: Le CONAFETRA/CSA prône des mesures efficaces en faveur de l’éducation des filles

179
0

Les membres du Comité National des Femmes (CONAFETRA) de la Confédération des Syndicats Autonome du Bénin (CSA-Bénin) étaient ensemble avec les femmes de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC) pour célébrer la journée internationale dédiée aux de le femme. Cette célébration s’est déroulée le mardi 08 mars 2022, dans les locaux de l’ANAC.

08 mars, un jour solennel pour la défense des droits de la femme dans le monde entier. « L’égalité des sexes aujourd’hui pour un avenir durable » constitue le thème sous lequel le CONAFETRA/CSA avec les femmes de l’ANAC Bénin ont célébré la journée internationale de la femme pour le compte de l’année 2022. Un thème retenu par l’organisation nations unies (ONU). « Juridiquement les femmes et les hommes ont le même droit, mais pour atteindre cet objectif l’ONU a encore du chemin à faire car de nos jours, on note toujours des violations basées sur le genre (VBG) », rappelle Paulette Hangbé, présidente en exercice du CONAFETRA.
Pour pallier cette injustice entre l’homme et la femme, les célébrants pointent du doigt l’éducation des enfants comme mécanisme de prévention et de règlement des différends entre les sexes. « Il ne faut pas attendre les institutions. Ce que nous pouvons changer dans l’immédiat c’est de mettre un accent particulier sur les droits de la femme à travers la scolarisation des enfants à l’école » martèle, Anselme AMOUSSOU Secrétaire général de la CSA Bénin.

La célébration de cette journée doit être l’occasion pour les femmes de se regarder dans le miroir pour se projeter dans l’avenir. L’avenir durable et l’égalité tant prôné ne peut être véritablement observable si l’instruction des filles reste faible. En effet « plus de 78% des femmes sont analphabètes contre 44% des hommes ».

Pour agir sur le levier en amont pour que plus de jeunes filles se destinent aux classes préparatoires scientifiques et aux écoles d’ingénieur, la représentante des femmes de l’ANAC en la personne de Monique Sodjahin épouse Mama appelle la nation toute entière à intervenir dans ces lieux de formation pour la promotion des métiers de l’aviation civile. Ceci va opérer de profondes mutations martèle-elle pour le développement durable de la nation béninoise.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here