Home Afrique-Inter 1ères journées des sciences et de l’innovation: Cinq meilleurs laboratoires de l’UAC...

1ères journées des sciences et de l’innovation: Cinq meilleurs laboratoires de l’UAC distingués

228
0

Les rideaux sont tombés sur la première édition des premières journées des sciences et de l’innovation le jeudi 22 décembre 2022 à l’amphi Idriss Déby Into de l’Université d’Abomey Calavi (Uac). Au terme de trois jours pendant lesquels l’Université a vibré aux rythmes de la science et de l’innovation, l’Uac a distingué cinq (05) laboratoires pour leurs projets d’innovation. Une initiative qui vise à informer le public notamment entreprises, dirigeants et acteurs universitaires sur les travaux de recherche dans les différents laboratoires au haut lieu du savoir d’Abomey Calavi.

« Innover pour l’employabilité des diplômés : Contribution des laboratoires de l’Uac ». C’est autour de ce thème que s’est déroulée la première édition des journées des sciences et de l’innovation. Débutées le mardi 20 décembre 2022 à travers une cérémonie de lancement, ces premières journées ont pris fin le jeudi 22 décembre 2022. Durant trois jours donc à travers des communications assorties de résultats tangibles et les expositions sur 47 stands avec une trentaine d’innovations, les laboratoires ont démontré au public que les produits mis au point peuvent impulser le développement du Bénin en fonction de leur domaine spécifique. « Nous sommes à l’Uac et nous faisons beaucoup de choses. Nous avons décidé d’afficher non seulement à la communauté nationale mais aussi à la communauté Africaine et internationale, les fruits de nos recherches pour que le monde entier sache réellement de quoi nous sommes capables » fait savoir la représentante du recteur de l’Uac, Professeur Nelly Kèlomè, vice recteur chargée de la coopération. Pour donc encourager les laboratoires et mettre désormais sous les feux  de la rampe les travaux de recherche qui jusque-là sont mis sous boisseau, que l’Uac a décidé de primer les cinq meilleurs laboratoires. C’est ainsi qu’un appel à projet a été lancé. Au total 14 laboratoires provenant de 6 établissements ont soumissionné. À l’arrivée les cinq meilleurs retenus par le sous comité de sélection des innovations ayant à sa tête le Professeur Adam Ahanchédé ont été distingués. Il s’agit de PAGEV qui occupe la première place  avec cinq innovations, LARBA occupant la deuxième place, LaGON, LBTMM et LaSTA qui viennent respectivement en troisième, quatrième et cinquième position. Tous les laboratoires ont reçu des lettres de félicitations, des trophées et un chèque. 1.000.000FCFA pour le premier, 800.000FCFA pour le deuxième, 700.000FCFA pour le troisième, 500.000 FCFA pour le quatrième et le cinquième.

Au nom de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le professeur Clément Agbangla, directeur de la recherche et de l’innovation scientifique au ministère de l’enseignement supérieur a félicité les meilleurs laboratoires primés ainsi que tous ceux qui y ont participé. « Avec le programme national de recherche et de l’innovation qui vient d’être adopté en conseil des ministres, nous allons célébrer les meilleurs non seulement à l’Uac mais au plan national » a t-il déclaré. Il a par la suite exhorté tous les enseignants chercheurs à persévérer dans cette voie pour montrer à l’opinion que du sérieux se fait dans les laboratoires pour qu’elle cesse de dire « que font les enseignants à l’Uac ?».

Du travail reste à faire au sein des laboratoires

Malgré ces travaux de recherche présentés, des efforts restent à faire dans certains laboratoires. En effet il n’y a que seulement un taux de participation de 19%, a fait constaté le sous comité chargé de la sélection des innovations. « Nous savons que la majorité des appels à projet ne sont faits qu’en anglais. Ainsi, appelons nous les responsables des équipes de recherche à encourager la jeune équipe à renforcer leur capacité en anglais » dira professeure Nelly Kèlomè. De l’autre côté la méthodologie de montage des projets constitue aussi un handicap pour leur viabilité.

A cet effet, le vice recteur chargé de la recherche universitaire, professeur Aliou Saïdou a d’ores et déjà pris un engagement de faire renforcer les capacités des chercheurs dans le montage des projets.

Il faut noter que tous les laboratoires ayant pris part à cet évènement ont reçu chacun une attestation de participation.

Dieudonné MÈGBLÉTO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here