Home Enseignements Liberté de la presse à l’UAC: L’ENSTIC entre rétrospection et projection, des...

Liberté de la presse à l’UAC: L’ENSTIC entre rétrospection et projection, des diplômés distingués

255
0

L’École Nationale des Sciences et Techniques de l’information et de la Communication (ENSTIC) de l’Université d’Abomey Calavi (Uac) n’est pas restée en marge de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse. Ce mardi 03 mai 2022, responsables, enseignants et étudiants de cette école de sont retrouvés dans l’amphi Idriss Déby Itno de l’Uac pour se mirer et se projeter dans l’avenir.

03 mai, journée dédiée à la célébration de la liberté de la presse dans le monde entier. Pour le compte de cette édition 2022, elle est placée sous le thème : « le journalisme sous l’emprise du numérique ». A cette occasion, les responsable de l’École Nationale des Sciences et Techniques de l’information et de la Communication (ENSTIC) de l’Université d’Abomey Calavi (Uac) avec la bénédiction de l’équipe rectorale dirigée par le professeur Félicien Avléssi ont décidé d’y mettre une touche particulière. « L’ENSTIC, entité de formation en journalisme et métiers de l’audiovisuel qui a pour vision de prendre appui sur les nouveaux médias pour bâtir un pôle d’excellence et de référence sur le plan national et international ne peut pas ne pas saisir cette opportunité pour se mirer », a rappelé Docteur Ferdinand Kpohoué, directeur de l’ENSTIC sur les objectifs qui sous-tendent la célébration de cette journée dans cette école. Un exercice qui permet de regarder les objectifs, et  de faire une évaluation du chemin parcouru afin de renforcer la capacité des étudiants de cette entité de formation vu qu’ils sont les potentiels cibles des atteintes à la liberté de la presse. « En nous joignant à l’ENSTIC, nous ferons tout pour parer aux menaces de la liberté de la presse sur le campus et dans notre pays », a déclaré docteur Romain Hounzandji, chef du cabinet, représentant le recteur, professeur Félicien Avléssi.

Des défis à relever.

La célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse à l’ENSTIC a été marquée aussi par plusieurs distinctions et remises d’attestations aux étudiants ayant fini et qui ont reçu des prix à différents concours et festivals nationaux comme internationaux. Il s’agit entre autres, de Gildas Dossou, Raymond Faladé, Bonaventure Sèmèvo Agbon, Océane Kokouvi, Laurencia Apovo, Florencia Dossa, Raoul Yaovi et de Achille Fatondji. 

Toutefois, il reste des défis à relever, a fait savoir le directeur de l’ENSTIC, Dr Ferdinand Kpohoué. « Il faudrait que l’ENSTIC puisse disposer d’un laboratoire qui constituera un creuset de discussion, d’échanges, de mutualisation de matériels disponibles, d’assistance technique pour les jeunes qui sont dans le métier. Ce qui permettra de sortir plus de produit et d’être compétitif pour rafler des prix et d’être encore plus visible », a-t-il laissé entendre. Raison pour laquelle il a invité les étudiants à sortir des sentiers battus pour impulser une nouvelle dynamique de par leur curiosité, leur discipline, leur sérieux qui sont les ingrédients dont l’école a besoin pour opérer leur transformation. Il a pour finir, encouragé les lauréats à continuer dans cette dynamique. Il n’a pas manqué de motiver les autres à faire éclore leurs talents.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here