Home Enseignements Secondaire général Encadrement et accompagnement pédagogique : La reconnaissance de Kouaro Yves CHABI aux efforts...

Encadrement et accompagnement pédagogique : La reconnaissance de Kouaro Yves CHABI aux efforts des Inspecteurs

240
0
Kouaro Yves CHABI

La date du mardi 12 avril 2022 sera désormais logée dans un coin privilégié de la mémoire de tous les Inspecteurs de l’enseignement du second degré au Bénin. C’est ce jour que le Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle,  Kouaro Yves CHABI, a choisi pour adresser à ce corps d’élite, un message d’encouragement empreint de sincérité. «Le Gouvernement et moi-même, nous savons que nous pouvons compter sur vous pour que nous puissions aller de qualité en qualité.»

Dans une session de visioconférence qui a duré de 8 heures 15 minutes à 9 heures 20 minutes, le Ministre Kouaro Yves CHABI a loué les efforts consentis par tous les enseignants et particulièrement par tous les inspecteurs, toutes spécialités confondues. Que ce soit l’Inspecteur Pédagogique Délégué de la Donga, Aboudoulaye YAROU MORA, représentant des 12 IPD, l’Inspectrice de SVT, Bertille AKIGBE DEHOUMON, l’inspecteur Amour SOTIKON ou encore l’Inspecteur Flavien GANKPE, tous ont salué le dynamisme et le management légendaire du Ministre Kouaro Yves CHABI à la tête de ce département ministériel avec des exploits inédits.

Avec trémolos dans la voix, l’Inspecteur Général Pédagogique du Ministère, Bertin TOLITON, a témoigné à l’endroit du Gouvernement à travers le Ministre: «Vous avez posé des actes pour rendre visible l’inspection pédagogique avant de penser nous adresser ces mots très importants pour la corporation. Ce sont ces actes qui méritent que nous vous remercions à travers l’encadrement et l’accompagnement pédagogique sur le terrain. Vous venez de nous galvaniser par ces mots qui, à coup sûr, constituent une grande source de motivation. Nous nous sentons désormais observés et l’attention est portée sur nous de façon positive.»

Au nom du personnel non inspecteurs de la Direction de l’Inspection Pédagogique, de l’Innovation et de la Qualité (DIPIQ), l’Assistant Régisseur a présenté au Ministre quelques doléances dont la résolution permettra l’atteinte des objectifs. Tout compte fait, au nom de ses collègues, l’IGPM s’est engagé : «Nous n’avons pas le devoir de régresser. Nous avons le devoir de progresser et cela ne peut se faire sans vous chers inspecteurs.»

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here