Home Enseignements Appui communautaire à la cantine scolaire: « Zindo », l’autre formule de mobilisation de...

Appui communautaire à la cantine scolaire: « Zindo », l’autre formule de mobilisation de fonds à l’Epp à Sawlakpa

5
0

Si certaines communautés passent par la terre pour soutenir la cantine scolaire, l’école primaire publique de Sawlakpa dans l’arrondissement central de la commune de Djidja ne dispose pas d’espace cultivable, du moins pas assez. En attendant la concrétisation de la promesse du chef village d’en trouver, les parents d’élèves, outre les souscriptions de 25 F par écolier, expérimentent une autre approche pour mobiliser des ressources financières au profit de la cantine scolaire. 

Élus locaux et parents d’élèves à l’Epp Sawlakpa

C’est le « Zindo », appel de fonds en fon-gbé. L’approche dans le cas d’espèce consiste à poser sur une place publique un plateau pour faire une quête publique. La première expérience en novembre 2023, quelques semaines après la rentrée scolaire, leur a permis de mobiliser 180.000 F Cfa, d’après Jonas Toffo, le trésorier général de l’Association des parents d’élève. Une autre expérience, cette fois-ci de façon improvisée suite à la destruction de la toiture de la cuisine sous l’effet d’une tempête, s’est soldée par une enveloppe de 54.000 F Cfa. 

Les parents d’élève à Sawlakpa ont pris cette option vu l’insuffisance des souscriptions de 25 F par enfant pour payer les condiments et couvrir d’autres besoins, selon le président de l’Association des parents d’élève Tohou Houégbelossi. A l’en croire, ces fonds apportent un soulagement pour le bon fonctionnement de la cantine dans leur école. « Pour l’année scolaire prochaine -2024-2025, ndlr-, on va renforcer la mobilisation », annonce le chef village Ernest Donkpègan. « On doit trouver au moins 200.000 à 300.000 F Cfa », renchérit le trésorier général. 

Et pour cause ! « Nous nous sommes dit que nous devons tout faire pour maintenir la cantine scolaire dans notre école. Cela fait accroître l’effectif des enfants à l’école », justifie-t-il. A ce propos, le directeur Dieu-donné Thon indique que l’effectif des enfants inscrits dans cette école est passé de moins de 100 à 217 entre deux années scolaires avant de chuter à 180 à cause des déménagements de certaines familles.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here