Home Environnement/Santé Innovation/Entreprenariat: Le PNUD stimule l’écosystème entrepreneurial de l’Afrique de l’Ouest et du...

Innovation/Entreprenariat: Le PNUD stimule l’écosystème entrepreneurial de l’Afrique de l’Ouest et du Centre

190
0

Le hub régional du Programme des nations unies pour le développement (PNUD) à Dakar en collaboration avec les bureaux pays du Bénin et du Gabon organise du 20 au 24 juin 2022 à Cotonou et Porto-Novo au Bénin, un bootcamp pour les jeunes innovateurs de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le programme, qui réunit une quarantaine de jeunes innovateurs-entrepreneurs, est placé sous le thème « Innovation-entrepreneuriat comme accélérateur durable de l’emploi des jeunes ».

Vue de quelques participants en travaux de groupe

Cinq jours de renforcement de capacités, de découvertes, de partages et d’échanges. C’est ce qu’offre ce bootcamp aux quarante jeunes femmes et jeunes gens de quinze nationalités qui y prennent part. Ce programme a pour objectif, non seulement de fournir aux participants une formation technique, mais aussi de renforcer les capacités de leurs entreprises déjà existantes afin d’en pérenniser les activités. Pour le PNUD, il s’agit de susciter chez les jeunes africains, l’esprit de créativité, d’entreprenariat et d’innovation. Le bootcamp a démarré ce lundi par des sessions de formation axées sur plusieurs thématiques. Au nombre de celles-ci le leadership, les modes de financement, le management, le développement de business innovants, la communication, la stratégie digitale, la gestion d’équipe et d’entreprises…. Ce qui ravit les participants, eux dont l’idéal est d’apporter des solutions aux problèmes les plus urgents de leur communauté. « En tant qu’entrepreneurs nous avons besoin d’être outillés. Ce renforcement de capacités va beaucoup nous aider dans la suite de nos activités entrepreneuriales afin de nous permettre d’être en phase avec les Objectifs de développement durable », s’est réjouie Mariama Djambony Badji du Sénégal. Activiste de l’environnement, la jeune sénégalaise est Ceo de DNA Sarl, une entreprise de construction qui propose aux populations des logements sûrs, confortables et écologiques fabriqués à partir de matériaux naturels et locaux. « Nous espérons apprendre beaucoup de choses en termes de conception, de mise en application et de réalisation d’idées, mais aussi comment avoir les sources de financement », a laissé entendre pour sa part Obed Kodjo du Bénin.  Ceo d’Agri Tropic Sarl, il espère sortir du bootcamp doté des compétences nécessaires pour la réussite de son entreprise. L’une des entraves auxquelles sont confrontés les jeunes dans l’entreprenariat en Afrique réside dans l’accès au financement. Aussi, Camara Sékou, participant de la Guinée est-il rassuré de partir du Bénin avec ce qu’il faut pour accéder au financement ou encore présenter un plan d’affaire bancable pour l’essor de Medical Line Lab, son entreprise.  Après l’étape de Cotonou, le bootcamp connaîtra une phase pratique à Porto-Novo dans les locaux du projet Songhaï.

Le présidium lors de l’ouverture des travaux

A noter que l’ouverture des activités lundi dernier a connu une cérémonie officielle marquée par la présence d’Edouard Sehlin, directeur de cabinet du ministre des Petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi, et celles de Francis James, Représentant-résident du PNUD au Gabon et Aoualé Mohamed Abchir, Représentant-résident du PNUD au Bénin.  

Flore Nobime

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here