Home Environnement/Santé Innovation numérique dans le domaine de l’art et de la culture au...

Innovation numérique dans le domaine de l’art et de la culture au Bénin: YATS Bénin organise un concours hackathon

576
0

La cérémonie de lancement de la 1ère édition de « You are the solution Hackathon » (YATS Hackathon) s’est tenue ce mardi 06 décembre 2022 à l’hôtel Méditerranéen de Cotonou. Initié par trois jeunes béninois  à savoir Freddy Agbona,  Jules Houndekannou et Kenneth ZEHE  et porté par MAPL Communications en association avec Francophonie Sans Frontière (FSF), le projet YATS Hackathon permettra à des jeunes étudiants de confronter leurs idées afin de proposer des solutions numériques pour promouvoir  l’accès à l’art et à la culture au Bénin.

«L’accès à l’art et à la culture par le digital». C’est autour de ce thème que 20 jeunes étudiants venus des universités publiques comme privées du Bénin, répartis en cinq équipes et évoluant dans les domaines de l’art, la culture, l’informatique, le tourisme sont invités à réfléchir et à trouver par eux-mêmes des solutions numériques aux problèmes qui entravent le développement des communautés dans lesquelles ils vivent. 

Le YATS hackathon a commencé ce 6 et se poursuit jusqu’au 10 décembre 2022 à l’hôtel Méditerranéen de Cotonou. Les participants à ce projet auront à travailler sur les enjeux liés à l’accès à l’art et à la culture, à répondre à des défis de la diffusion de l’offre culturelle par le numérique et à l’économie créative en proposant des solutions digitales et des prototypes innovants. Les solutions sont des produits et services qui peuvent être un site web, une application web, desktop ou mobile et auront la possibilité d’évoluer pour devenir des startups. 

Pour y arriver, ces jeunes bénéficieront d’ateliers de formation animés par des experts en art et culture et ingénieurs informatique et des séances de mentorat et de coaching au cours de la compétition. Le 10 décembre 2022, les équipes présenteront leur pitch devant un jury international composé d’ingénieurs informatiques et d’experts culturels. Au terme, les trois meilleures propositions se verront attribuer des prix et un accompagnement technique qui est un programme d’incubation pour développer leurs projets.  Pour les organisateurs, il s’agit d’aider les jeunes à montrer leur  travail au grand public. «Il y a des jeunes qui ont des idées, qui travaillent en background mais n’ont pas la possibilité de le montrer au public. Nous allons aider ces jeunes à offrir au public leur service dans le domaine de l’art et de la culture» informent-ils. Dans cette même veine, Marc-Arthur Pierre-Louis, ingénieur informatique et fondateur de MAPL Communications a encouragé les participants à travailler pour faire du Bénin une destination écologique de l’Afrique. «Le numérique est là aujourd’hui, incontournable. Vos idées feront de vous des faiseurs de rois. Je vous encourage à faire du numérique votre instrument de prédilection» a t-il conseillé.

Il ne peut plus avoir développement d’un pays sans le numérique. Raison pour laquelle Lylly Houngnihin, directrice exécutive de Laboratorio arts contemporains, marraine de l’évènement après avoir  invité les jeunes à croire en leur rêve a lancé un plaidoyer au gouvernement pour une revue du coût de l’internet à la baisse. «Il faut rendre l’internet accessible aux jeunes pour qu’ils puissent contribuer réellement au développement de ce pays. Ce n’est pas possible pour le niveau de vie au Bénin de payer l’internet au prix auquel nous le payons. Pleins de jeunes ont des idées mais n’ont pas l’outil de base qu’est l’internet» a t-elle lancé.

Dieudonné Mègbléto

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here