Home Enquêtes/Entretiens  Livre « Voix des travailleuses migrantes du Bénin » de la PMB: 14 béninoises...

 Livre « Voix des travailleuses migrantes du Bénin » de la PMB: 14 béninoises racontent leurs vécus de migration

537
0

La Plateforme Multiacteurs de la Migration du Bénin (PMB) a procédé au lancement officiel du livre « Voix des travailleuses migrantes du Bénin » le vendredi 14 octobre 2022 à Cotonou. L’ouvrage paru aux éditions Christon avec l’appui technique et financier de Friedrich Ebert Stiftung (FES) et du Réseau syndical migrations méditerranéennes subsahariennes (RSMMS), est un recueil de vécus pour montrer des réalités de la migration, alerter contre des violences et éduquer aussi des communautés sur la pratique. 

Quatorze béninoises racontent leurs diverses aventures de migration aux Etats-Unis, France, Koweït, Turquie, Liban, Lybie, Burkina-Faso, Gabon, Cameroun, Guinée-équatoriale. Leurs témoignages sont recueillis, transcrits et publiés dans un livre intitulé « Voix des travailleuses migrantes du Bénin », à l’initiative de la Plateforme Multiacteurs de la Migration du Bénin (PMB) avec l’appui de Friedrich Ebert Stiftung (FES) et du Réseau syndical migrations méditerranéennes subsahariennes (RSMMS). Le lancement officiel suivi d’un panel de discussion sur la problématique s’est déroulé le vendredi 14 octobre 2022 à la Bourse du travail à Cotonou.

« Voix des travailleuses migrantes du Bénin » est un ouvrage-témoignages paru cette année aux Christon éditions. « Ce ne sont pas des parcours ordinaires. Ici, c’est une autre histoire », a rapporté le représentant résident de la CEDEAO au Bénin, Amadou Diongue. « Le document a pour objectif de lever un coin de voile sur la situation réelle des femmes béninoises vivant hors de chez elles en amplifiant leur voix », renseigne l’avant-propos de l’ouvrage. « Il propose aussi un dispositif national d’alerte et de dénonciation sur les violences, les harcèlements et les abus subis par les travailleuses migrantes du Bénin afin de mieux les protéger et les défendre » lit-on.  

« A travers ce recueil de témoignages, nous souhaitons attirer l’attention d’un plus large public sur ce phénomène et donner la parole à celles qui trop souvent ne sont pas entendues et restent invisibles », a affirmé la représentante résidente de la FES au Benin, Iris Nothofer, lors de la cérémonie de lancement. Elle expose que la migration des femmes est restée depuis longtemps invisible et leurs expériences migratoires ont été négligées ; les conditions dans lesquelles elles gagnent leurs revenus sont souvent précaires, vulnérables et inhumaines ; elles sont exposées à toute forme d’abus, d’exploitation et d’esclavage et leurs droits sont violés dans la pratique même s’il existe des organisations internationales visant à protéger ces femmes. 

Le présent ouvrage et les débats autour visent aussi à sonner l’alerte et la mobilisation pour apporter des solutions, à en croire la représentante résidente de la FES. Il est question entre autres, d’édifier les communautés sur la problématique, d’après le coordonnateur de la PMB, Anselme Amoussou. Le panel de discussion qui a suivi le lancement du livre vendredi dernier a porté sur le thème, « Femmes béninoises et migration : quels risques ?».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here