Home Société PTA MASM : Véronique TOGNIFODE  impacte 2023 avec des défis pour  2024

PTA MASM : Véronique TOGNIFODE  impacte 2023 avec des défis pour  2024

10
0

A chaque début d’année d’exercice budgétaire, il importe s’évaluer et faire des projections.  C’est à cet exercice de bilan que se sont donnés les cadres du Ministère des Affaires sociales et de la microfinance en  procédant à la tenue de la revue PTA de l’année écoulée. C’était  le mardi 23 janvier 2024 à Cotonou

Les performances réalisées par le ministère des Affaires sociales et de la microfinance courant l’année 2023 ont été évaluées. » Les revues périodiques des activités du PTA s’inscrivent dans le cadre de la réforme budgétaire et permettent d’apprécier les résultats obtenus par rapport aux objectifs fixés dans le projet annuel de performance d’une part et de rendre compte des progrès accomplis et d’échanger sur les bonnes pratiques d’autre part » avoue la ministre des Affaires sociales et de la Microfinance a fait une gestion minutieuse, Véronique Tognifodé. Selon ses dires, le ministère a bénéficié d’une dotation de 29 milliards 144 millions 744 mille FCFA pour la gestion de 2023. Le taux d’exécution physique de ces réalisations s’est établi 74,47% contre 75% la période de l’année 2022.

 » Quant au taux de réalisation financière, il s’est établi à 86,81% base engagement et 83,78% base ordonnancement respectivement 85,79% et 84% en 2023″ ajoute-t-elle. A l’en croire,  les différentes actions menées en 2023 peuvent être regroupées en trois domaines. Il s’agit des domaines clés comme le renforcement de la protection sociale, la promotion du genre et l’autonomisation de la femme et la promotion de la microfinance.

Il faut noter que toujours pour 2023, le ministère des affaires sociales et de la microfinance a octroyé divers autres appuis aux enfants, filles comme garçons. Il s’agit d’un appui qui prend en compte plusieurs domaines que ce soit : la formation professionnelle, l’éducation, la santé et autres.

2024 à la loupe

L’occasion a été pour la ministre de partager avec ses collaborateurs les priorités  de 2024.  Elles se résument entre autres en la poursuite des grands travaux et des réformes engagées en 2023, la transformation des centres de promotion sociales en guichet unique de protection sociale et le lancement officiel des travaux de construction et d’équipements des infrastructures adéquats, l’intensification de l’assurance-maladie en faveur des couches vulnérables , le renforcement de la lutte contre la mobilité transfrontalière des enfants et bien d’autres.

Christelle Djomamou

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here