Home Enseignements Rentrée scolaire et universitaire 2022-2023: Le gouvernement annonce des mesures, les syndicats...

Rentrée scolaire et universitaire 2022-2023: Le gouvernement annonce des mesures, les syndicats insatisfaits 

150
0

Les membres du gouvernement et les représentants des organisations syndicales des travailleurs se sont rencontrés jeudi 08 septembre 2022 à l’INFOSEC de Cotonou. C’est une session extraordinaire de la Commission nationale de concertation, de consultation et de négociations collectives. A l’occasion, les membres du gouvernement ont informé les partenaires sociaux principalement des mesures prises ou envisagées dans le cadre de la rentrée scolaire 2022-2023 au niveau de chaque sous-secteur des enseignements. Les partenaires sociaux, voulant une rencontre de négociation plutôt que d’information sont restés sur leur faim, d’après les déclarations à la sortie de la rencontre.

A la la sortie, le ministre d’État chargé du développement, président de la commission, Abdoulaye Bio Tchané a fait savoir que « la principale préoccupation pour le gouvernement et les partenaires sociaux a été la situation des Aspirants au Métier d’Enseignant (AME) » et que « le gouvernement continue de travailler sur l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail ». Il a annoncé qu’il leur sera accordé une avance d’un mois de salaire afin de leur permettre d’effectuer la rentrée. C’est un genre de prêt d’un mois de salaire et ils vont commencer à rembourser à partir de janvier 2023, relève le secrétaire général de la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (CSTB) Kassa Mampo.

Il retient de la séance que « les AME ne sont pas pris en compte pour la rentrée et qu’il faut attendre novembre pour savoir ce qui est prévu pour eux et en même temps novembre pour ce qui concerne la question de revalorisation des salaires ». Kassa Mampo regrette que la rencontre ne soit pas pour discuter des problèmes des travailleurs du secteur mais juste exposer des diligences de chaque ministre de l’éducation pour la rentrée scolaire. Mais il informe de ce que le gouvernement a promis une autre session sur les préoccupations en général des travailleurs. « Le gouvernement va nous inviter pour une session ordinaire dans les jours à suivre », a confié le secrétaire général de la CSTB.

Salvina Yemadje (stag) et Josias Ahissou (stag)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here