Home Politique 111ème  session de la Conférence Internationale du Travail : Le Bénin révélé à...

111ème  session de la Conférence Internationale du Travail : Le Bénin révélé à Genève

196
0

Le Bénin à travers une forte délégation conduite par la Ministre du Travail et de la Fonction Publique de la République du Bénin, Adidjatou MATHYS prend une part active aux travaux  de la 111ème  session de la Conférence Internationale du Travail qui se tient depuis le 5 juin 2023 à Genève en Suisse.  Face à la communauté internationale de défense de la justice sociale, Adidjatou MATHYS a partagé le vendredi 9 juin 2023, les efforts du Bénin dans la mise en œuvre de la nouvelle pédagogie du développement qui s’impose à tous les États membres dans leur composante inclusive.

Des actions concrètes 

« Dans mon pays, depuis 2016, le Gouvernement a entrepris d’importantes réformes institutionnelles, économiques et sociales dans la perspective de construire une administration publique performante et un État véritablement démocratique et moderne » a-t-elle indiqué la ministre.

Des actions qui se résument, selon elle, entre autres, à la mise en place d’un Programme d’investissement et de développement d’envergure lancé et qui repose sur quarante-cinq (45) projets phares visant à relancer durablement l’économie du pays, à créer la richesse et à accroître l’offre d’emplois par un programme spécial d’insertion des jeunes diplômés à travers un accord entre le Gouvernement et le secteur privé.

Dans cette même optique, ajoutera-t-elle, «  des zones économiques industrielles ont été créées au moyen d’un encadrement législatif permettant de sécuriser les investissements structurants et de rendre disponibles l’énergie et une main d’oeuvre qualifiée, issue des écoles et centres de formations techniques et professionnelles. »

Pour un taux de croissance salutaire

Les nombreuses réformes n’ont pas été selon la ministre Adidjatou MATHYS sans conséquence sur l’économie nationale. Elles ont permis au Bénin, précise-t-elle, à enregistrer un taux de croissance de 6% en 2022 contre 4,5% en 2016. « Particulièrement au plan social, en raison des fruits de la croissance économique, il a été procédé au cours de l’année 2022, à la revalorisation des salaires de toutes les catégories professionnelles du secteur public et au relèvement du SMIG dans le secteur privé. Ces efforts appréciables du fait de leur impact sur le pouvoir d’achat des travailleurs et des ménages, ont été fortement salués par la population en général et les travailleurs en particulier » a-t-elle relevé.

Impact  COVID-19 et Guerre en Ukraine

En dépit des efforts en cours, Adidjatou MATHYS a fait savoir combien, les besoins des populations restent  loin d’être couverts sans oublier que beaucoup d’entreprises peinent à se redresser au lendemain de la survenance de la pandémie de la COVID- 19. Il convient de préciser également que cette situation s’est aggravée avec l’avènement de la guerre en Ukraine, porteuse de l’instabilité des prix de l’énergie et des denrées de premières nécessités, ce qui plombent les efforts du Gouvernement.

Il s’avère donc nécessaire, au niveau national, propose-t-elle, d’agir davantage sur les leviers de création de l’emploi, de soutenir les entreprises, d’améliorer le niveau de compétence et de l’employabilité de la main d’oeuvre juvénile et de maintenir le dialogue social tripartite.

Bénin, bon élève  de l’OIT

« A ce niveau, il me plait de faire noter que mon pays a conçu et démarré la mise en oeuvre avec l’accompagnement des Partenaires Techniques et Financiers, d’une stratégie nationale de l’enseignement technique et de la formation professionnelle afin de rendre immédiatement employables les jeunes dès la fin de leur formation ou leur permettre de s’auto-employer. » a précisé la Représentante du gouvernement béninois.

La Ministre Adidjatou MATHYS pense  qu’au niveau international, il apparaît nécessaire, au-delà de la cohérence des interventions des institutions internationales dans les pays, de simplifier les procédures de financement des politiques et programmes nationaux pour l’efficacité et la visibilité de leurs actions en faveur des populations à forte prévalence d’indigents. Les travaux se poursuivent jusqu’au 16 Juin 2023 avec des communications. (Lire la Déclaration de la Ministre du Travail et de la Fonction Publique, Adidjatou MATHYS sur le Rapport du Directeur Général du BIT)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here