Home Religion/Culture Journée internationale de la danse: La Cobed offre un beau plateau d’expression...

Journée internationale de la danse: La Cobed offre un beau plateau d’expression aux troupes à Porto-Novo

238
0

La danse célébrée dans tous ses sens. Le 29 avril 2022 n’est passé sous silence au Bénin. La Confédération béninoise de danse (Cobed) a marqué l’événement, la 18ème journée internationale de la danse au Bénin. Pour cette année, Coffi Adolphe Alladé et l’équipe qu’il préside à la tête de la Cobed ont délocalisé les manifestations officielles vers la capitale politique du Bénin, Porto-Novo. Ceci, avec le soutien du ministère du tourisme, de la culture et des arts à travers le Fonds des arts et de la culture.

Sur le podium installé sur l’esplanade extérieure de l’Assemblée nationale, plusieurs troupes et compagnies de danse venues de toutes les régions du Bénin se sont exprimées. Les perturbations pluviales au début de la soirée n’ont pas pour autant émoussé leur ardeur a fêté leur discipline. Les Supers anges whendonaboua, Les As de la capitale, les Océans, Ashakata, les Supers wétché, Le thiomphe, Les échassiers de Godomey, l’Eac Gueli, Djolokoko, Towara, Les Elites du Bénin, Le ballet fédéral et autres groupes étaient tous présents. Avec des tableaux du Nord, du Sud et du Centre du Bénin, ils ont offert du beau au public aussi très heureux de se réunir et savourer les rythmes et danses du Bénin, se divertir au son des tambours et au pas de danses puisés au fond du riche et dense patrimoine immatériel du Bénin. 

« La danse est à la fois un moyen de rassemblement des peuples, un produit thérapeutique dans sa dimension physique et un véritable ‘’déstressement’’ par le divertissement. La danse est d’une valeur inestimable pour une communauté », a affirmé le premier adjoint au maire de Porto-Novo, Rachad Toukourou. Il est content du choix fait sur la ville de Porto-Novo pour abriter la célébration officielle. « La danse est un art vivant, un mode d’expression du corps. La danse exprime des idées, des émotions ou raconte une histoire. Elle est un instrument de promotion des arts et culture et contribue donc au développement », a-t-il témoigné.  

Pour le président du conseil d’administration du Conseil national des organisation d’artistes (Cnoa) du Bénin, Stanislas Degbo, l’option de décentraliser les festivités officielles cadre avec l’animation des territoires dans le cadre du programme arts et culture du président de la République du Bénin, Patrice Talon. Cela cadre aussi, a-t-il souligné, avec le mot d’ordre du Conseil international de danse qui a souhaité que chaque 29 avril, la danse soit célébrée dans tous ses sens. Il a témoigné de ses gratitudes à la Cobed pour cette option.

La journée internationale de la danse, c’est depuis 1982, et donc le 40ème anniversaire depuis sa proclamation à l’Unesco par l’Institut international de théâtre et soutenu par le Conseil international de la danse, a rappelé le Directeur de l’ensemble artistique national du Bénin Marcel Zounon, représentant le ministre du tourisme, de la culture et des arts pour la circonstance.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here