Home Enseignements Promotion de gestion orthodoxe : Le Rectorat de l’UAC renforce ses membres,...

Promotion de gestion orthodoxe : Le Rectorat de l’UAC renforce ses membres, chefs d’unités et chefs services financiers sur la responsabilité financière

396
0

Le rectorat de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) organise depuis la matinée de ce mercredi 4 mai 2022, une session de formation de deux jours sur la responsabilité financière de la gestion des deniers publics. Elle se tient à l’Institut régional de santé publique (IRSP) Alfred Comlan Quenum de Ouidah au profit des membres de l’équipe rectorale, des chefs d’unités et des chefs services de l’UAC pour la promotion de pratiques irréprochables en gestion des fonds publics.

«Vives l’UAC, modèle de gestion financière orthodoxe». C’est par ce souhait que le recteur de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC), professeur Félicien Avlessi, a lancé l’atelier de renforcement des capacités des membres de l’équipe rectorale, des responsables des unités de formation et de recherche et des chefs des services financiers de l’UAC sur la responsabilité financière de la gestion des deniers publics. Il s’agit de deux jours de formation sous la direction de Dr Serge Batonon, auditeur à la Cour des comptes du Bénin. 

«Les objectifs sont d’une part, d’outiller sur les modalités pratiques d’une gestion financière orthodoxe et d’autre part, d’appeler notre attention sur nos rôles et responsabilités en tant qu’acteur financier», a précisé le recteur. A ses dires, le rectorat a proposé cette formation du fait que depuis octobre 2021, les équipes de gestion de plusieurs entités de formation et de recherche de l’UAC ont été partiellement ou entièrement renouvelées. « A cela s’ajoute les réformes récentes introduites dans le paysage financier par différentes lois organiques relatives aux finances, à la Cour des comptes et aux entreprises publiques», souligne le recteur. 

Il était alors utile, selon lui, qu’ils leur soit proposé des rudiments nécessaires à la bonne gestion financière des ressources de l’université. Ceci, pour qu’ils adoptent des pratiques irréprochables en la matière. «Aujourd’hui, nous sommes à des postes de responsabilité, nous sommes appelés à gérer des fonds publics… il faut que nous puissions bien gérer ces fonds sans aller bégayer devant la CRIET -Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme, ndlr-», a justifié professeur Félicien Avlessi. Et au-delà, « afin que l’UAC puisse être citée parmi les institutions de la République au sein desquelles la gestion financière n’est entachée d’aucune irrégularité»

À l’agenda des deux jours de la formation, il est inscrit quatre modules. Ils sont, «les principes généraux de la responsabilité financière en République du Bénin», «la sanction des fautes de gestion commises par les responsables des entités universitaires», «quelques irrégularités observées dans la gestion des entités universitaires» et «finalité de la reddition des comptes».

Le recteur de l’UAC a invité tous les participants, comme lui, à un suivi rigoureux des modules pour en tirer le maximum de connaissances sur la thématique. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here