Home Enseignements UAC : Le CIFRED met 35 nouveaux professionnels de l’Environnement-hygiène-santé sur le marché

UAC : Le CIFRED met 35 nouveaux professionnels de l’Environnement-hygiène-santé sur le marché

602
0

Les étudiants de la quatrième promotion de licence, option Environnement-Hygiène-Santé (EHS) au Centre interfacultaire de formation et de recherche en environnement pour le développement durable (CIFRED) de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) ont reçu leur diplôme de fin de formation ce vendredi 13 mai 2022. C’est à la faveur d’une cérémonie officielle qui s’est déroulée sur le Campus d’Abomey-Calavi.

Ils sont au total, 35 nouveaux professionnels de l’environnement en lien avec l’hygiène et la santé mis à disposition du marché de l’emploi par le CIFRED. « Le CIFRED s’est évertué à faire d’eux des citoyens de type nouveau très conscients des défis environnementaux et disponibles à y apporter des solutions durables. Le CIFRED vous a donné les moyens », a affirmé le représentant des enseignants du CIFRED, Dr. Hervé Bokossa, lors de la cérémonie de remise de diplôme ce vendredi sur le campus d’Abomey-Calavi.

L’enseignant s’est dit heureux des résultats de cette promotion, au prix de beaucoup d’engagement et de sacrifice. « Vous avez accompli les premiers pas prometteurs », a-t-il avoué. « Le chemin est long et plein d’embuche mais le résultat est là à la satisfaction de tous », a témoigné le parrain de la présente promotion, professeur Gauthier Biaou. « Vraisemblablement, les fruits ont tenu la promesse des fleurs », dira le Vice-recteur de l’UAC chargé des affaires académiques, professeur Patrick Houessou.

Une formation concrète sur des préoccupations majeures de développement

Pour le vice-recteur, cette formation est d’une grande utilité et est conforme à la vision actuelle au cœur des réformes dans le secteur de l’enseignement. Celle d’une formation en contribution concrète au développement du pays. « Au regard des Objectifs de développement durable (ODD) pour lequels le gouvernement béninois a marqué un engagement certain, le parcours et la compétence des diplômés que nous livrons ce matin sur le marché de l’emploi paraissent plus que jamais pertinents et d’actualité », a-t-il témoigné. « Le deuxième programme d’action du gouvernement du régime de la rupture n’insiste-t-il pas sur la protection de l’environnement et la viabilité des ressources naturelles. », a-t-il ajouté.

Remise de cadeaux aux plus méritants

La mission et des clés pour réussir

Le vice-recteur a entretenu ces nouveaux diplômés du CIFRED sur la portée et le sens de la cérémonie de remise de parchemin. « A partir d’aujourd’hui, vous êtes considérés comme des gens susceptibles de réfléchir sur des questions environnementales; de réfléchir sur des questions d’hygiène et de santé. Vous devez être capables désormais d’affronter le monde professionnel avec sérénité », leur a-t-il souligné. 

Il leur a fait savoir que le diplôme sera l’expression de leur métrite mais ne devra pas être une fin en soi. Pour ce, ils sont invités à valoriser ce diplôme dans le milieu professionnel par leur savoir-faire mais aussi et surtout par le savoir-être qui sera apprécié tout au long de leur carrière. Le parrain de la promotion, pour sa part, leur a conseillé de savoir voir, écouter et observer pour saisir les opportunités en temps réel. « Ne remettez jamais à demain ce que vous pouvez faire aujourd’hui. Il n’y a pas de repos sur terre ; le parchemin vous invite à plus de travail encore », a enseigné le parrain. 

« Ce que vous offre le CIFRED, c’est une voie, un chemin qu’il vous appartient de continuer à tracer par le travail, l’exigence, l’ouverture au monde, l’ouverture au savoir et l’ouverture aux autres », dira le représentant des enseignants Dr. Hervé Bokossa. Pour le directeur du Centre, Professeur Ibouraïma Yabi, ils doivent pouvoir faire preuve de professionnalisme ; ils doivent être des ambassadeurs du CIFRED partout où ils passeront.

Les récipiendaires s’engagent

Les lauréats en son visiblement conscients. « Aujourd’hui, nous avons de la valeur; nous sommes fiers du diplôme et de notre formation en Environnement-hygiène-santé qui nous donne des atouts pour notre vie professionnelle. Nous sommes conscients que la vie professionnelle n’est pas de tout repos et que nous devrons être le reflet du CIFRED et de la formation que nous avons reçue ; nous devrons travailler avec professionnalisme, intégrité et rigueur », a déclaré leur porte-parole, Alida Hounkponou.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here