Home Religion/Culture 7ème art : Les raisons pour ne pas manquer le film « INJUSTICE » à...

7ème art : Les raisons pour ne pas manquer le film « INJUSTICE » à Canal Olympia, selon des professionnels du cinéma 

391
0

Les programmations pour la diffusion du film « INJUSTICE » de Gabriel AGBAHONOU démarre demain, vendredi 27 mai 2022, sur l’ensemble du réseau des salles Canal Olympia. Ce sera après l’avant-première ce soir -jeudi 26 mai 2022- à Canal Olympia de Cotonou au Bénin. L’équipe de réalisation l’a annoncé officiellement à la faveur d’une conférence de presse tenue au Ministère du tourisme, de la culture et des arts dans l’après-midi du mercredi 25 mai 2022. Sur plusieurs pans, des acteurs béninois comme étrangers du secteur témoignent qu’il s’agit d’une grande première dans le cinéma béninois à ne pas rater. 

« ‘’INJUSTICE’’ raconte une histoire dans laquelle mêlent drame, suspens et action. L’injustice est l’un des principaux maux qui minent le continent africain. Ce phénomène est à la base de beaucoup d’inégalités flagrantes dans la société, et si on ne prend pas garde, ça peut conduire à la violence, à la haine et puis au terrorisme, à la guerre », raconte Gabriel AGBAHONOU, le réalisateur. C’est un film tourné au Bénin majoritairement, puis en France et au Togo. Ceci, par un groupe de jeunes passionnés du cinéma. « INJUSTICE a été tourné par des techniciens béninois à 100%. Ce n’est pas un projet où nous avons importé des techniciens de l’extérieur pour réaliser. Ça veut dire qu’il y a des jeunes qui veulent révolutionner le paysage cinématographique béninois », informe le réalisateur.

Une nouvelle page du cinéma béninois

Un long métrage, l’œuvre obtenue au bout d’un travail pointu entamé depuis 2019 et prête pour la diffusion lui donne raison et fait la fierté. Son accueil après l’avant-première lors de la semaine du cinéma au Niger, son intégration dans tout le réseau Canal Olympia et autres contacts déjà pris constituent une reconnaissance de sa facture. « INJUSTICE, c’est un très bon film, avec un très bon scénario, de très bons acteurs, la qualité technique. Quand on voit cette qualité ici, … on a compris que Gabriel tient quelque chose dans sa main. Le Bénin devra être fier. Grâce à ce film, le cinéma béninois va écrire une nouvelle page de son histoire. C’est un excellent produit, c’est inédit », témoigne Hervé MOUKOKO de la chaîne de télévision Bblack Africa très engagée à faire la lumière sur ce film qui le mérite.

« J’ai vu la différence chez eux »

Le dramaturge et acteur Akambi AKALA avoue que dans la vingtaine de films sur lesquels il a été associé au Bénin, il a vu la différence avec « INJUSTICE ». « Je vous prie de croire que j’ai vu la différence chez eux, le pragmatisme, le dynamisme, la conviction et le professionnalisme », déclare-t-il. « Je croise mes doigts, et je dis que ce film est une grande première dans la cinématographie béninoise. Témoin de l’histoire, témoin du cinéma béninois dans une certaine mesure, capable de dire qu’avec ce film, le Bénin fait un grand bon du point de vue technique de l’image, technique du son, montage ; du point de vue de ce que l’on peut appeler la sensation cinématographique », défend Akambi AKALA, lui qui a géré le cinéma béninois administrativement pendant 19 ans sur ses 30 ans de carrière. 

« Nous sommes vraiment fiers. C’est vraiment inédit. Ça mérite d’être encouragé, d’être accompagné », dira la Conseillère technique aux arts du ministre du tourisme, de la culture et des arts, Carole BORNA. Le présent produit cinématographique, selon elle, est un réel ambassadeur de l’Etat béninois qui ambitionne de faire du Bénin « une plateforme internationale pour le cinéma avec la construction de tout un écosystème qui va permettre de booster le secteur, et de produire des films de très haute qualité qui pourront concurrencer le marché international »« On est sûr qu’on ne va pas s’ennuyer devant l’écran. Je suis sûr que le film remportera un grand succès partout dans le monde », affirme la conseillère technique aux arts.

Rendez-vous à l’avant-première ce soir à 18h 30 à Canal Olympia de Wolloguèdè à Cotonou puis demain vendredi 27 mai 2022 toujours à Canal Olympia pour s’en convaincre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here