Home Enseignements Enseignement supérieur: Les arrêtés d’agrément de filières remis à une seconde vague...

Enseignement supérieur: Les arrêtés d’agrément de filières remis à une seconde vague d’EPES

194
0

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a procédé à la remise d’agrément de filière à une seconde vague d’établissements privés d’enseignement supérieur (EPES), le vendredi 19 novembre 2021 à Cotonou. D’autres ont reçu des attestations d’ouverture et de création. C’était à la faveur d’une cérémonie officielle qui s’est déroulée à l’Institut Jean Paul II à Cotonou.

24 EPES ont leur agrément de filière signé sur les 34 en attente. La seconde vague de ce lot, après celle de décembre 2020, a reçu les arrêtés vendredi dernier à Cotonou. C’était des mains du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Eléonore Yayi Ladekan. L’agrément est une distinction qu’on accorde à un établissement d’enseignement privé pour une filière pour la qualité de l’enseignement, a rappelé le directeur général de l’enseignement supérieur, Abdoul Youssaou. C’est un processus long et très sélectif avec des critères bien clairs. Le ministre a félicité ces établissements qui s’y sont engagés et arrivés déjà à bout. En même temps, elle a rappelé aux responsables que l’obtention d’un tel agrément ouvre dans la vie de leur structure, « une nouvelle phase pleine de responsabilité et d’engagement » et qu’ils devront ne pas oublier combien de fois le chef de l’Etat, le président Patrice Talon, attache une importance capitale à la transparence, la qualité et au professionnalisme.

Les récipiendaires ont promis travailler davantage à la qualité de la formation et toujours mériter la confiance du gouvernement. Pour eux, l’obtention de ces arrêtés est une source de motivation à poursuivre leur ambition d’offrir aux nouveaux bacheliers, un cadre meilleur de formation de qualité.

Le MESRS déjà très avancé sur certaines préoccupations des EPES

Pour sa part, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a réaffirmé son engagement et celui du gouvernement entier à toujours accompagner les EPES pour leur évolution sur le chantier de la qualité. Au-delà d’une remise d’arrêté d’agrément de filière, la rencontre du vendredi dernier a été organisée en effet, toujours dans le sens du dialogue entre le ministre et les EPES. « Nous avons compris qu’il y a pas mal de questions à régler », a indiqué Eléonore Yayi Ladekan. La rencontre lui a permis d’écouter une fois encore, ces EPES et de partager aussi avec eux, ses ambitions. A l’occasion, l’Union nationale des établissements privés d’enseignement supérieur a formulé des suggestions dont celle liée à des mesures de relecture d’un certain nombre de texte dans le secteur. La ministre a dit bien comprendre cette préoccupation. « Il urge de revisiter un ensemble de texte. Sur cette thématique nous sommes très en avancés », a-t-elle rassuré.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here