Home Environnement/Santé 1ère  édition du Projet « Seconde corde à son arc » : Childéric SESSOU impacte...

1ère  édition du Projet « Seconde corde à son arc » : Childéric SESSOU impacte une centaine d’étudiants

305
0

La 1ère édition de la journée « Seconde Corde à mon arc » a eu lieu le vendredi 04 novembre 2022 au niveau du restaurant Bid de l’Université d’Abomey-Calavi. Au cours cet évènement qui a connu la participation des cadres de différentes sociétés, une centaine d’étudiants ont été impacté.   

Une centaine d’étudiants aguerris pour se lancer dans une formation para universitaire. C’est ce qui résulte de la 1ère édition de la journée « Seconde corde à mon arc ».  Après plusieurs communications dont l’une sur « les enjeux de l’orientation scolaire et universitaire : les métiers d’avenir » animé par le président directeur général de Etablissement para-universitaire Assana Formation (Epaf), Ainin Waliou et un film documentaire de ceux qui ont déjà compris et qui se sont engagés dans des formations pratiques, plusieurs dizaines d’étudiants se sont résolus à se lancer dans une seconde formation pour assurer leur avenir. En effet il est un secret de polichinelle qu’après plusieurs années d’étude à l’université, les étudiants finissants ont de difficulté à trouver une place au soleil tant dans les entreprises publiques que privées.

Pour endiguer ce mal qui gangrène l’initiateur, Childéric Sessou a décidé de faire du concret. « Le constat aujourd’hui nous renseigne que les diplômes universitaires ne suffisent plus pour faire notre entrée dans le monde professionnel. En s’inspirant de notre propre exemple nous avons décidé d’aller sur le terrain pour sensibiliser nos jeunes frères et sœurs ainsi que les parents d’étudiants » renseigne Childéric Sessou, coordonnateur du projet ‘’seconde corde à mon arc’’, président du comité d’organisation de la 1ère édition de la journée la seconde corde à mon arc. In finé, la centaine de participants constituer essentiellement   d’étudiants ont été impacté à travers ce projet. « Nous avons une mission à accomplir et nous pensons que les objectifs ont été atteint à partir de cet instant que nous avons clôturer cette belle initiative. Nous sommes convaincus que tous ceux qui ont pris part à cette activité et ceux qui nous ont suivi en direct sur Facebook sont maintenant informés que c’est bon d’avoir un diplôme mais ce n’et pas suffisant pour gagner sa vie et de rentrer dans la vie professionnelle. Ils ont compris qu’en étant en formation ou en fin de formation qu’il est important de faire une formation para académique pratique sur la base duquel il faut entreprendre pour gagner sa vie » a confié Childéric Sessou à la fin de cette journée. Dans les éditions à venir, Childéric Sessou entend donner une connotation nationale. « Nous comptons aller désormais au contact de nos jeunes frères et sœurs élèves et de leurs parents pour leur expliquer le bien fondé d’une seconde formation » a-t-il déclaré.     

Dieudonné MEGBLETO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here