Home Environnement/Santé Bénin : L’ANSSP forme les acteurs du privé sur la gestion de l’infodémie...

Bénin : L’ANSSP forme les acteurs du privé sur la gestion de l’infodémie liée à la COVID-19 

242
0

Le ministère de la santé, à travers l’Agence nationale des soins de santé primaire (ANSSP) appuyée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), engage les acteurs sanitaires du secteur privé à la poursuite de la sensibilisation des populations en vue de leur forte adhésion à la vaccination complète contre la Covid-19. Cela se matérialise entre autres, par l’atelier de formation mais surtout de sensibilisation qui se tient depuis la matinée de ce mercredi 31 août 2022, à l’hôtel Bénin Royale de Cotonou. 

Il est question notamment d’un atelier pour outiller les acteurs du privé, venus de tous les départements du Bénin, sur la gestion de l’infodémie liée à la Covid-19. C’est dans le but de corriger le faible taux de couverture vaccinale contre la pandémie. Lequel faible taux est dû à la propagation des fausses informations qui ont impacté négativement l’adhésion des populations à la vaccination. « Force est de constater que nous avons encore une couverture vaccinale insuffisante du fait de la réticence de la population liée aux fausses rumeurs qui circulent notamment sur les réseaux sociaux », a souligné le représentant de la représentante résidente de l’OMS au Bénin, Dr Bocco Thierry Tossou, à l’ouverture de l’atelier. 

Le Bénin enregistre à la date du 17 juillet 2022, un taux de couverture vaccinable de 35% contre un objectif de 60% fixé. Ceci, en dépit de la disponibilité des vaccins introduits dans le cadre des stratégies mises en place par le gouvernement pour une lutte efficace contre la Covid, à en croire le Directeur général de l’Agence nationale des soins de santé primaire (ANSSP), Dr Blaise Guezo-Mevo. « Malgré les efforts du gouvernement à rendre disponible sur tout le territoire, des vaccins sûrs et efficaces contre la covid, la stratégie de déploiement des vaccins a été confrontée à une épidémie, celle de la fausse information que nous appelons souvent infodémie », a-t-il souligné. « Les fausses rumeurs se sont propagées facilement et ont un grand impact sur l’adhésion des populations. Les réseaux sociaux y ont largement contribué, et l’infodémie a érodé la confiance de la population dans la vaccination contre la covid et cela n’a pas permis d’atteindre les objectifs fixés » a-t-il rapporté.

Le privé touche environ 52% de la cible

Il est alors important, selon lui, de continuer à mobiliser les différents acteurs pour poursuivre la sensibilisation des populations pour leur forte adhésion à une vaccination complète. Et en cela, le secteur privé qui prend environ 52% des cibles, à l’en croire, est un acteur clé. « On aurait vivement souhaité que vous contribuez efficacement à sensibiliser les communautés pour qu’elles puissent adhérer à la vaccination », a fait savoir le DG/ANSSP avant d’appeler les participants à la formation à un engagement personnel aux côtés du gouvernement et des partenaires techniques et financiers contre cette pandémie. « La séance est capitale, très importante, pour nous permettre d’améliorer la couverture vaccinale dans le pays », a insisté Dr Bocco Thierry Tossou au nom de l’OMS. Il a souhaité une participative active à la formation et une utilisation efficace des acquis pour la promotion d’un comportement favorable à la vaccination contre la Covid-19 au Bénin. 

Notons que dans ses mots d’ouverture de l’atelier, le directeur général de l’ANSSP a rappelé que le Bénin dispose à ce jour, de plusieurs gammes de vaccin disponibles dans les formations sanitaires et accessibles à tous les adultes puis recommandés pour les enfants de 12 ans et plus. « La vaccination contre la covid est un acte d’amour. Les vaccins dont nous disposons aux Bénin protègent et protègent nos proches. Les vaccins que nous utilisons sont sûrs et efficaces », a rassuré Dr Blaise Guezo-Mevo. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here