Home Uncategorized Biologie médicale : L’Association des médecins et pharmaciens biologistes du Bénin (AMPB) née

Biologie médicale : L’Association des médecins et pharmaciens biologistes du Bénin (AMPB) née

632
0

Les médecins et pharmaciens biologistes du Bénin réussissent à fédérer leurs espoirs et se retrouvent désormais au sein d’un même creuset, porté sur les fonts baptismaux le vendredi 16 décembre 2022 à Cotonou, pour mieux répondre aux défis de leur secteur. C’est l’Association des médecins et pharmaciens biologistes du Bénin (AMPB) placée sous les rênes du Professeur André BIGOT à l’issue de l’Assemblée générale constitutive qui s’est déroulée dans l’Amphi Benoît Christophe Sadeler de l’Institut des sciences biomédicales appliquées (ISBA) à Cotonou. 

professeur André BIGOT, élu président de l’AMPB

L’objectif de cette association est bien précis. « Notre but principal est de contribuer au renforcement de la qualité des prestations du sous-secteur de la biologie médicale au Bénin », a précisé le président du comité d’organisation professeur André BIGOT, lors de l’ouverture de l’AG. Il informe que c’est une association qui, au-delà de l’entraide interprofessionnelle, permettra aux acteurs de la biologie médicale de relever de grands défis. Selon le professeur, ces défis ont nom, la nécessité de renforcer la qualité de la formation dispensée dans les écoles professionnelles ; le relèvement du niveau des plateaux techniques ; la création de laboratoires de référence en vue de mieux couvrir les besoins du pays ; la représentativité dans les instances de réformes et de contrôle du secteur de la santé ; la participation à la formation continue des membres de l’association, etc. 

« Les défis sont nombreux et les chantiers sont immenses », confirme le Conseiller technique du ministre de la santé, Ange DOSSOU. Il relève que la pratique de la biologie médicale est encore porteuse de beaucoup d’insuffisance au Bénin et même dans la sous-région ouest-africaine. Selon lui, l’AMPB doit obligatoirement aider le ministère de la santé et même celui de l’enseignement supérieur à engager la réforme de la biologie médicale. « Plus qu’une association, le ministère de la santé a plus besoin d’une véritable société savante active et dynamique », a-t-il affirmé. « C’est un creuset indispensable parce que nous ne pouvons pas relever les nombreux défis si nous ne sommes pas organisés », dira la présidente de l’Ordre national des pharmaciens du Bénin (ONPB), Dr Sylvie Chantal PADONOU ALLADAYE.

Le premier bureau de neuf (9) membres élu à l’issue de l’AG pour conduire l’association est présidé par le professeur André BIGOT. Il annonce que le premier chantier, « c’est surtout l’amélioration de la qualité de formation que ce soit pour les techniciens de laboratoire que pour les médecins biologistes ». Le deuxième, a-t-il fait savoir, « c’est d’améliorer la qualité de prestation dans les laboratoires ». « Nous allons nous mettre au boulot très prochainement, -déjà- dès lundi », a-t-il précisé. Ci-dessous, en image, la composition du bureau. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here