Home Environnement/Santé Visite de travail: La vice-ministre néerlandaise Birgitta TAZELAAR échange avec des jeunes...

Visite de travail: La vice-ministre néerlandaise Birgitta TAZELAAR échange avec des jeunes béninois sur leurs préoccupations

399
0

La vice-ministre du commerce extérieur et de la coopération internationale des Pays-Bas est allée à la rencontre de la jeunesse béninoise le mercredi 12 octobre 2022. En visite de travail et d’amitié au Bénin, Birgitta TAZELAAR a, en présence de l’Ambassadrice des Pays-Bas près le Bénin Son Excellence To Tjoelker et de son staff, discuté à bâton rompus avec des jeunes sur leurs préoccupations.

Aucune stratégie pluriannuelle ne peut être faite sans la prise en compte des préoccupations de la jeunesse, selon la vice-ministre du commerce extérieur et de la coopération internationale des Pays-Bas, Birgitta TAZELAAR. C’est défendant ceci, qu’elle s’est retrouvée avec les jeunes le mercredi 12 octobre 2022 au Bénin. C’était notamment les jeunes des organisations appuyées par l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas dont l’Association Béninoise pour la Promotion de la Famille (ABPF), l’Association Béninoise pour le Marketing Social et la Communication pour la Santé, le Care International Bénin Togo et des bénéficiaires du projet Benibiz concernant l’entrepreneuriat des jeunes ainsi que ceux du projet « Emploi des Jeunes pour l’Amélioration de la Sécurité Alimentaire au nord Benin, EJASA ». Le fond de leurs échanges a porté sur plusieurs sujets d’intérêt majeur pour la jeunesse dont la santé de la reproduction, la sécurité, l’emploi, le leadership féminin en politique et l’entrepreneuriat. 

Sur chaque point, la vice-ministre a donné la parole aux jeunes pour s’exprimer librement. Ils ont évoqué les défis à chaque niveau mais surtout ce qu’ils souhaitent. C’est ainsi qu’au niveau de l’emploi, ils ont souligné l’inadéquation entre les formations dans l’enseignement et les besoins sur le terrain de l’emploi pour souhaiter la révision des curricula de formation en intégrant des modules concrets sur l’entrepreneuriat. Au-delà, il est nécessaire selon eux, d’accompagner les formations de coaching et de mécanisme de financement des projets des jeunes. Sur d’autres points dont celui de l’agriculture, les jeunes présents à la rencontre ont proposé la modernisation et la mécanisation du secteur de même que la mise en place d’un mécanisme devant permettre d’accentuer la sensibilisation et la formation à la transformation des produits agricoles. 

Face aux défis de la jeunesse, les invités de la vice-ministre néerlandaise ont reconnu quand même la politique pratique du Royaume des Pays-Bas dont le parcours exceptionnel de quelques jeunes bénéficiaires en témoigne de l’efficacité. Ils ont exprimé leur gratitude au Royaume des Pays-Bas pour son appui aussi bien technique que financier grâce auquel plusieurs d’entre eux ont bénéficié de plusieurs opportunités. L’appui de l’Ambassade des Pays-Bas a permis aux jeunes déscolarisés de bénéficier de formations entrepreneuriales, des formations techniques dans divers domaines tels que l’agrobusiness et l’agroalimentaire, l’artisanat, le leadership féminin y compris en politique, la communication, la prise de vue, etc.  

Au terme des échanges, Birgitta TAZELAAR a encouragé ses invités à ne jamais baisser les bras. Elle a réaffirmé l’engagement du Royaume des Pays-Bas à poursuivre voire renforcer son plan de réponse aux préoccupations des jeunes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here