Home Enseignements Cantine scolaire au Bénin : Le personnel du PAM cuisine pour les...

Cantine scolaire au Bénin : Le personnel du PAM cuisine pour les enfants

182
0

Les 509 apprenants dont 223 filles de l’école primaire publique de Condji-Agnamè dans l’arrondissement de Kpinnou à Athiémè au Bénin ont eu droit aux services de cordons-bleus particuliers pour leur repas à la cantine scolaire ce vendredi 20 octobre 2023. Toute la prestation depuis la préparation jusqu’au service du repas pour finir par la vaisselle est assurée par le personnel du bureau pays du Programme alimentaire mondial (PAM).

Elles sont au repos aujourd’hui. Les bonnes-dames cuisinières qui assurent la préparation et le service du repas aux enfants tous les jours de classe à l’école primaire publique de Condji-Agnamè dans l’arrondissement de Kpinnou dans le cadre du Programme national d’alimentation scolaire intégré (PNASI) ne sont pas à la tâche pour que les enfants mangent à midi ce vendredi 20 octobre 2023. Pourtant, on aperçoit de la fumée qui s’échappe de chacune des deux cuisines de cette vaste école à deux groupes pédagogiques.

A y voir de près, ce sont des fonctionnaires du Programme alimentaire mondiale (PAM) répartis en deux équipes qui sont à l’œuvre. Hommes et femmes, experts dans leurs domaines respectifs au PAM ont préféré aujourd’hui, la chaleur et la fumée de la cuisine à leur bureau climatisé de Cotonou ou des antennes et sous-bureaux. « Le bureau aussi, c’est ici. Notre objectif, c’est de donner à manger aux enfants. Il faut préparer au bureau et il faut aussi préparer sur le terrain. », confie le représentant résident, Ali Ouattara. «Cette descente coïncide avec la célébration du 60ème anniversaire du PAM au niveau mondial mais au-delà de cela, l’équipe du PAM au Bénin a voulu descendre sur le terrain pour toucher du doigt les réalités, comment les bonnes dames souffrent et transpirent pour pouvoir préparer à manger. Nous sommes passés mettre la main à la pâte, les remplacer de bout en bout pour la préparation du repas jusqu’à la distribution», ajoute-t-il.

Comme un cuisinier en chef dans son équipe sous une cuisine en paillote, difficile de lui arracher quelques secondes. Avec ses collaborateurs devenus tous cordons-bleus ce matin, ils sont dans une course contre la montre. Pas question que les enfants manquent le repas à midi. « Il est bientôt l’heure ; donc on s’active pour pouvoir terminer dans le délai », affirme Ali Ouattara.

De l’autre côté, dans une cuisine en matériel définitif, l’équipe est autour de la directrice ajointe. A chaque niveau, le travail est organisé en section. Qui pour couper les carottes et les oignons ; qui pour attiser le foyer de feu inspiré du système des forgerons à base de coke de noix de palmes ; qui pour peler les oranges ; qui pour assurer la cuisson du riz ; qui pour apprêter les bols pour le repas ; etc. Aucun détail n’échappe.

Ils ne laissent rien aux dames qui assurent ces tâches ici au quotidien. « Aujourd’hui, ils nous ont dit que c’est eux qui vont tout faire. Même quand on veut prendre une assiette pour les aider, ils disent de laisser. », confie la cuisinière Louise Agbemahoue. La jeune dame élancée au teint clair s’est parée d’un beau modèle en tissu bleu-blanc, comme les couleurs du PAM puis avec de petites bandes roses croisées à la poitrine ce vendredi.

Sur son visage, comme sur celui de ses collègues, se lit la joie de voir des fonctionnaires du PAM venir vivre leurs difficultés de cuisine, mais aussi de prendre part aussi au 60e anniversaire du PAM. Tellement contente, la dame Louise Agbemahoue raconte avoir informé son mari depuis deux jours de ce que ce vendredi, elle sera à la cuisine avec le PAM et qu’elle verra comment ces gens relèveront le challenge. Au-delà des cuisinières, ce sont tous les acteurs de l’Epp Condji-Agnamè qui sont joyeux. « Condji est à l’honneur. C’est une très grande joie pour nous. Joyeux anniversaire au PAM », s’exclame le directeur du groupe B de cette école, Brice Togbévi.

La note des apprenants au personnel du PAM

Ali Ouattara et ses collaborateurs ont-ils réussi le challenge ? Les enfants en donnent la réponse une fois le repas servi. « C’est super », s’exclament les uns dans une classe, dégustant ce plat de riz préparé par le personnel du PAM. Ecolier en classe de CM2, Junior Emmanuel Yèhouessi avoue que c’est son plat préféré. « Bravo ! » , disent d’autres camarades dans la classe d’à côté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here