Home Société Célébration de 30 ans d’existence: La Csa-Bénin renforce son dynamisme d’un syndicat...

Célébration de 30 ans d’existence: La Csa-Bénin renforce son dynamisme d’un syndicat d’espoir et de démocratie

178
0

La Confédération des syndicats autonomes du Bénin (Csa-Bénin) a célébré ses 30 ans d’existence hier, mercredi 15 décembre 2021, à Cotonou. Les manifestations se sont déroulées à la Bourse du travail.

Témoignages, distinctions, renouvellement d’engagement, animations artistiques et culturelles, buffet, etc. La Confédération des syndicats autonomes du Bénin (Csa-Bénin) a mis tout ceci dans sa valise pour marquer son 30ème anniversaire. L’événement célébré le mercredi 15 décembre 2021 à la Bourse du travail à Cotonou a été un fort moment de brassage entre les bâtisseurs de cette confédération et les porteurs actuels du flambeau. Des voix se sont levées pour conter 30 ans de parcours ; 30 ans de travail, de réalisation, de résistance, de réflexions, de combat et d’abnégation pour l’épanouissement individuel et collectif des travailleurs. Ils ont retracé l’histoire d’un syndicat de développement, un cas de succès du mouvement syndical au Bénin et dans le monde. « Il y a trente années, dans ce pays, la CSA-Bénin a été la pionnière d’une nouvelle dynamique syndicale porteuse d’espoir et de démocratie », raconte l’actuel secrétaire général Anselme Amoussou. « Des hommes et des femmes courageux dont la majorité est présente dans cette salle ont osé ouvrir le chemin de la lutte pour l’épanouissement commun. Des travailleurs et des travailleuses ont décidé de faire rayonner un syndicalisme d’idées et d’idéal, un syndicalisme de réflexion, un syndicalisme de propositions, de principes et de valeurs », a-t-il ajouté. 

La Csa devenue un cas d’école 

30 ans après, la Csa-Bénin fait la fierté des acteurs du monde syndical du Bénin et d’ailleurs qui n’ont pas manqué d’en témoigner. « La maison est bien tenue et la Csa se porte très bien », a affirmé le secrétaire général de la Cosi-Bénin, Noël Chadaré. Il reconnait à l’actuel Sg/Csa-Bénin, ses mérites. « Il fait bien le job avec son style particulier », avoue Noël Chadaré souhaitant que cette confédération continue de maintenir la dragée haute. « La Csa est un exemple de partenaire de coopération ; nous voudrions continuer cette coopération syndicale ; c’est l’essentiel », dira Rafael Lamaj, responsable international de la Fédération général du travail de Belgique (FGTB). Elle a toujours été une confédération représentative des travailleurs, d’après la représentante du ministre du travail et de la fonction publique à la célébration. « Notre confédération se porte bien et renforce son leadership au plan national et international », s’est réjoui Anselme Amoussou.

Devoir de reconnaissance et renouvellement des valeurs

C’est un succès que la Csa doit à ses premiers responsables, d’après l’actuel secrétaire général. La célébration a été marquée par une distinction de ces pionniers -vivant ou décédés- pour les sacrifices consentis afin de léguer un héritage bâti sur « la démocratie interne et le respect des règles ». Ces valeurs constituent la force de la Csa. « Sans cela nous n’aurions jamais pu traverser toutes les épreuves, franchir les obstacles de toutes sortes qui ont jalonné notre route tout au long de notre, déjà, impressionnant parcours », avoue Anselme Amoussou. Il a pris l’engagement de poursuivre et de renforcer le respect de ces valeurs, car pour lui, c’est un « devoir de préserver les héritages reçus ; les valeurs de courage, d’abnégation, de responsabilité, d’éthique qui constituent l’identité de la confédération ». « Soyez rassurés que nous demeurons attachés à nos idéaux », a-t-il affirmé.

Les 30 ans de la Csa-Bénin marquent le début d’un nouveau cycle d’unité d’actions, de dialogue constructif et d’un syndicalisme de vision, de réflexion, d’anticipation et d’actions face aux défis de plus en plus complexes du monde du travail.

Notons qu’en reconnaissance du nouveau souffle qu’il a apporté à cette confédération pour maintenir le flambeau allumé et haut, Anselme Amoussou a été aussi distingué à l’occasion de cet anniversaire de même que le secrétaire administratif Wilfried Choupa à qui tous les acteurs du monde syndical réunis hier à la Bourse du travail ont fait un standing ovation. 

Blaise Ahouansè

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here