Home Enseignements Enseignement Supérieur: Cinq  (O5) universités privées mises sous scellés

Enseignement Supérieur: Cinq  (O5) universités privées mises sous scellés

143
0

Une opération d’investigation sur les Établissements privés d’enseignement supérieur (EPES) a conduit la Direction Générale de l’Enseignement Supérieur (DGES) a procédé le jeudi 6 avril 2023 au contrôle des EPES qui ne sont pas en règle dans les départements du Littoral et de l’Ouémé. A l’issue de cette opération, cinq (05) EPES ont été identifiés et fermés pour absence d’autorisation de création et d’ouverture sur leurs sites respectifs et la pratique de la section anglophone.

Parmi les établissements ayant fait l’objet de cette suspension on peut citer  : l’Ecole Supérieure des Technologies Avancées et de Management (ESTAM) à Akpakpa ; l’Ecole Supérieure Panafricaine de Management Appliquée (ESPAM-FORMATION) à Agbokou, Porto-Novo ; Haute Ecole de Gestion et du Journalisme (HEGJ) à Sèmè-Kpodji ; Institut Universitaire Courage (IUC) à Avrankou.

Le mode opératoire de ces EPES consiste à avoir un site officiel où se déroule la section francophone et des sites clandestins où se déroulent la section anglophone interdite en République du Bénin.

Les promoteurs de ces EPES coupables de telles exactions, risquent de lourdes sanctions conformément aux textes en vigueur. Sanctions allant jusqu’au retrait d’autorisation d’ouverture de l’EPES ou d’agrément de filières, suspension temporaire, amende, etc. Les EPES qui sont dans cette situation sont nombreux et l’opération va se poursuivre dans les prochains jours.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here