Home Environnement/Santé Evaluation communautaire au CHU-Z d’Abomey-Calavi : Plaidoyer du  comité chargé des réformes  pour...

Evaluation communautaire au CHU-Z d’Abomey-Calavi : Plaidoyer du  comité chargé des réformes  pour un appui concerté des mairies d’Abomey-Calavi et de Sô-Ava

219
0

Les membres du comité de suivi des réformes du Centre hospitalier universitaire de zone (CHU-Z) d’Abomey-Calavi/Sô-Ava ont été reçus par le Maire de la commune d’Abomey-Calavi, le vendredi 24 juin 2022. Cette audience a permis aux hôtes de l’autorité communale de lui présenter les réformes identifiées à l’issue du processus d’évaluation communautaire.

Les membres du comité de suivi des réformes du Centre hospitalier universitaire de zone (CHU-Z) d’Abomey-Calavi/Sô-Ava en pleine séance de travail avec les autorités municipales d’Abomey-Calavi

Au nombre de trois, les réformes identifiées à l’issue du processus d’évaluation communautaire réalisée les 16 et 17 juin 2022 dans l’enceinte du CHU-Z d’Abomey-Calavi visent à apporter des solutions efficaces aux nombreux problèmes que rencontrent les usagers de ce centre de santé. A en croire le facilitateur du processus de l’évaluation communautaire, la première réforme concerne le renforcement des capacités du centre hospitalier et universitaire zone Abomey-Calavi afin de réduire le temps d’attente des usagers. Pour ce faire, le comité a prévu plusieurs activités comme des plaidoyers à l’endroit des autorités communales et gouvernementales pour la dotation du centre en moyens humain, matériel et financier, la multiplication des caisses et niveau de la pharmacie et du service de consultation et l’amélioration de la disponibilité des médicaments essentiels au niveau de la pharmacie. Quant à la deuxième réforme axée sur l’amélioration de la communication avec les usagers et la reddition de comptes, le comité a prévu deux activités à savoir la mise en place au sein du centre, d’un mécanisme de gestion de plaintes et la mise en place d’un mécanisme permanent de sensibilisation du personnel sur l’accueil et l’amélioration de la communication avec les populations sur les difficultés du centre et les mesures prises pour les pallier. La troisième réforme présentée au Maire est relative à la conscientisation des citoyens sur leurs droits et devoirs.

A ce niveau, le comité entend sensibiliser les populations sur leurs droits et devoirs, sur l’importance de faire recours immédiatement au centre en cas de difficulté. Mais pour les membres de la délégation, la mise en œuvre de ces réformes ne peut pas être effective sans l’accompagnement des communes d’Abomey-Calavi et de Sô-Ava. C’est pourquoi, tout en remerciant la mairie d’Abomey-Calavi pour ses soutiens antérieurs, le président du comité chargé de la mise en œuvre de ces réformes a saisi l’occasion pour solliciter l’appui des deux mairies pour porter les réformes. Il a également exhorté le Maire d’Abomey-Calavi à plaider auprès de son collègue de Sô-Ava afin que cette commune s’implique davantage dans l’appui à l’hôpital de zone d’Abomey-Calavi pour que les bénéficiaires, notamment les femmes en âge de procréer, les nourrices et tous les autres usagers puissent profiter aisément des services que le centre leur offre. Ses propos ont été appuyés par la Présidente de l’AFASOPS-Bénin et le Directeur du CHU-Z Abomey-Calavi qui ont exposé quelques difficultés majeures rencontrées par le centre. En prenant la parole, le Maire d’Abomey-Calavi a salué la démarche du comité et de tous les acteurs impliqués dans le processus. Il a souligné que les problèmes exposés sont réels et récurrents au centre et a jugé pertinentes les réformes identifiées. Le Maire Angelo Evariste Ahouandjinou a rassuré du soutien de sa mairie dans la mise en œuvre desdites réformes. En effet, il a souligné que non seulement la commune d’Abomey-Calavi va continuer à apporter son appui au centre, mais qu’il va remonter les doléances qui dépassent ses compétences afin des solutions appropriées soient trouvées dans un bref délai. « Ce qui me réjouit, c’est que le ministre de la santé est préoccupé par les problèmes liés à la santé communautaire.  Je vais lui rendre compte et ensemble avec le directeur départemental de la santé et le coordonnateur, nous puissions nous voir et à notre niveau réfléchir sur comment aborder la hiérarchie pour que solution soit donnée aux différents problèmes que vous avez soulignés dans un délai proche. Nous allons continuer jusqu’au moment où la solution sera trouvée à 100% », a-t-il promis.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here