Home Afrique-Inter Hommages à un universitaire béninois chevronné et charismatique en droit privé: Le...

Hommages à un universitaire béninois chevronné et charismatique en droit privé: Le Prof. Noël GBAGUIDI scientifiquement immortalisé par des «Mélanges»

354
0

Professeur titulaire des universités du CAMES, ancien directeur de l’ENAM, ancien Directeur de la Chaire UNESCO, actuel Président du Conseil National de l’Education (CNE), il rentre dans le cercle des grands hommes scientifiques du Bénin, d’Afrique et du monde ayant un parcours scientifique et professionnel célébré. Noël Ahonagnon GBAGUIDI a été honoré par la communauté universitaire. C’était ce jeudi 23 mars 2023 à Idriss Deby par une cérémonie  d’hommages et de remise de « Mélanges » par la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Prof Eléonore YAYI LADEKAN.  Un document scientifique  de 1416 pages composé  de 53 contributions répartis en deux tomes : « Famille et Terre ». 

Au nom de la communauté universitaire, c’est le Recteur de l’UAC, Prof Félicien AVLESSI, qui a exprimé la fierté de voir ce cadre scientifique célébré par ses jeunes collègues et ses anciens étudiants. Cela témoigne selon lui, du caractère  unique de l’homme. 

Pour sa part, la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Prof Eléonore YAYI LADEKAN trouve que l’université  célèbre un événement hautement scientifique et de grande portée. Une  cérémonie qui vient consacrer un homme, un universitaire chevronnée dont les immenses qualités sont reconnues et saluées au plan national qu’international. « C’est l’occasion pour moi d’exprimer une nouvelle fois devant la communauté universitaire et publiquement, toute ma gratitude au Président Ahonagnon Noël GBAGUIDI… C’est également une heureuse opportunité de saluer un collègue chevronné, un universitaire de renom, Un maitre au talent  et compétence saluée et connue par  toute la communauté nationale et internationale », a déclaré la ministre.

Avec lui, poursuit la ministre, l’UAC reconnait un érudit, un professeur qui ne se lasse jamais d’apporter sa riche contribution  pour la bonne marche de la communauté. « Je ne me lasserai jamais de faire l’apologie des valeurs que vous incarnées, le calme, la discrétion, l’humilité. Ce n’est pas la première fois que je vous dis que vous êtes une grande force tranquille. Vous nous inspirez beaucoup. Vous donnez beaucoup à notre système éducatif et c’est tout à fait normal de la communauté universitaire reconnaissent ces valeurs que vous incarnées », témoigne Professeur Eléonore LADEJAN.

Une figure de diversité et de polyvalence

Dans la présentation du récipiendaire, le Professeur Joseph DJOGBENOU trouve en lui, un homme calme et charismatique dans la diversité géographique parlant de son village natal, Savalou dans le centre Bénin. A cela, s’ajoute son parcours académique, au Niger, en Côte d’Ivoire, en Allemagne fédérale et en France. Une diversité de pluralisme et de polyvalence avec des fondations scientifiques par un mémoire à l’Université  d’Abidjan en droit public, puis en droit privé en 1983 en France avec un mémoire sur : ‘’La médiation d’un règlement de travail’’, puis un autre  mémoire de DEA en droit des affaires et en droit économique. La polyvalence qui le caractérise  selon le Professeur Joseph DJOGBENOU, s’explique par sa décision à se lancer à la quête d’acquis professionnels par un stage préparatoire à la  profession d’avocat en France, au Parlement fédéral allemand,  ensuite renforcement d’acquis à la Cour suprême du Bénin qu’il a honoré par  une  visibilité scientifique. Joseph Djogbénou voit également  la polyvalence du récipiendaire doublé d’un pluralisme. Car, précise-t-il, son mémoire soutenu en Allemagne sur le cheminement de la thèse avait pour sujet « Pluralisme juridique dans le droit de la famille en Afrique ». « Il est devenu l’homme à double thèses, soit deux doctorats. La première thèse fut soutenue en Allemagne en 1994 sur la transmission successorale de la terre en République du Bénin. Et la seconde en France à Bordeaux sur le thème : Pluralisme juridique et conflit de lois en Afrique Noire en 1998. C’est donc tout naturellement qu’il fût Agrégé en 2003, Professeur  titulaire en 2013 », dévoile le Professeur DJOGBENOU

Témoignages

Au nom de la famille GBAGUIDI, le Professeur Dorothée SOSSA a exprimé la fierté de tout Savalou pour ce que le Professeur Noel GBAGUIDI, le frère intentionné   a pu faire pour « la Terre et la Famille ». Quant à Alphonse da SILVA, ancien collègue du récipiendaire. « C’est un grand homme que Dieu nous a donné et nous devons le conserver  jalousement. Voilà un homme qui ne se fâche jamais. Il vous aidait à régler vos problèmes de famille également. J’appelle la nouvelle génération à suivre ses parts » a martelé l’actuel  Directeur de l’Office du Bac, Alphonse da SILVA.

A cet effet, il a été suivi des Prof. Siloué NAGA de la Côte d’ivoire Prof. Golou KOMI, Université de LOME qui trouvent en l’homme la disponibilité et la perfection. « C’est un formateur et pédagogie hors norme mais bien critique » précise le Professeur  Siloué NAGA. Son collègue du Togo pense que le Professeur GNAGUIDI  reste  un modèle pour la jeunesse. Ainsi, il a réitéré la nécessité de maintenir la flamme entre l’Uac et l’Université de Lomé, allumée. Dans la suite, le Professeur  Moctar  ADAMOU, Doyen de la faculté du droit et des sciences politiques de Parakou et le Procureur général près de la cour suprême,  Onésime MADODE n’ont pas targué de replonger le récipiendaire dans un passé  élogieux.

La Chaire UNESCO baptisée « Prof. Noël A. GBAGUIDI ».

C’est au Directeur de la Chaire Unesco Droits de la Personne Humaine et Démocratie  (CUDPHD), Professeur  Igor GUEDEGBE de porter un message de souvenir pérenne de la chaire à leur maitre.

Ceux ils trouvent en premier à travers  leur formateur,   des idées vraies et des sentiments généreux qui ont pour nom, le travail bien fait . La deuxième valeur qui caractérise Noel GBAGUIDI, est  la rigueur du temps qui est le respect du temps.  Comme troisième valeur précise, le Professeur  Igor GUEDEGBE, c’est l’objectif à se fixer. En quatrième position  l’humilité et la discrétion. Et enfin, la confiance à la jeunesse qui l’a désigné alors qu’il était encore le Directeur, comme le secrétaire scientifique de la chaire UNESCO.

Au regards de ces qualités intrinsèques, il a été décidé de baptiser le bâtiment de la chaire UNESCO : « Prof.  Noël A. GBAGUIDI ».

Rappelons que ce colloque international qui s’est déroulé du 22 au 23 Mars 2023 à l’UAC a eu pour thème :  «  Autour de la Famille et de la Terre : perspectives africaines du droit ». Il a connu la présence des enseignants venus du Togo, du Niger, du Sénégal, du Cameroun, du Burkina-Faso, du Mali…..

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here