Home Afrique-Inter Horn PAT, Fondatrice de Streetnet International : « J’ai vu de nouveaux acteurs plus...

Horn PAT, Fondatrice de Streetnet International : « J’ai vu de nouveaux acteurs plus jeunes »

34
0

Déclaration de  Horn PAT, Fondatrice de Streetnet International  à l’occasion de l’atelier sur les « Négociations collectives et le développement de  stratégies pour les travailleurs de l’économie informelle »tenu du 2 au 6 Avril 2024 à Cotonou

« Laissez-moi vous dire que le Streetnet International est une fédération internationale pour les travailleurs de l’économie informelle dans les rues et marchés. Les membres sont les syndicats et les organisations des vendeurs des rues et des marchés. En réalité, on était en contact avec les organisations UNSTB et la CSPIB avant la création de Streetnet International. Donc le deux affiliés  Synavamab et SynVePiD Bénin étaient les syndicats fondatrices. Par la suite, nous avons invité la CSA Bénin qui s’est également affiliée. C’est comme cela que nous avons eu les trios affiliés au Bénin. L’exemple du Bénin était très important puisqu’il y avait déjà des syndicats de l’économique informelle. Les trois affiliés du Bénin participent bien à nos activités. Même en période de Covid, il y avait un projet sur le commerce transfrontalier en Afrique de l’Ouest qu’on a fait  virtuellement par webinaire et après on l’a suivi des activités entre les pays les deux côtés des différentes frontières et le Bénin était très impliqué avec ses activités et donc toujours on a eu beaucoup de participation aux activités des affiliés du Bénin. Le Bénin a été très impliqué dans les activités…..Le problème qu’on constate au niveau de l’économie informelle est que ces acteurs n’ont pas tous des employeurs. Les négociations collectives pour les travailleurs avec employeur c’est de faire de négociations entre les travailleurs et les employeurs. Mais avec les travailleurs dans l’économie informelle il y en a beaucoup de travailleurs qui sont travailleurs pour leur propre compte et donc travailler pour le même. Il y a aussi les interlocuteurs mais c’est ne sont pas des employeurs.. Ce sont des autorités, les préfectures,  les départements du gouvernement et donc les compétences de négociation collective dans ce secteur. C’est de connaître comment négocier avec les différents types de interlocuteurs comme les ministères. Je suis ravi de mon passage ici une fois encore au Bénin après 30 ans. J’ai vu de nouveaux acteurs plus jeunes, et j’espère que cela va continuer dans cette dynamique ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here