Home Politique Microcrédit Alafia au Bénin : « Il n’y a pas d’intermédiaires autres que...

Microcrédit Alafia au Bénin : « Il n’y a pas d’intermédiaires autres que les seuls SFD agréés sélectionnés »

151
0

Le Fonds national de la microfinance (FNM) réagit face aux cas d’arnaques relatifs notamment au microcrédit Alafia. A travers une déclaration de presse ce mardi 21 mars 2023 à son siège à Cotonou, la structure appelle les populations à la vigilance et leur rappelle des principes de ce produit mis en place par le gouvernement béninois. 

« Il n’y a pas d’intermédiaires autres que les seuls Systèmes financiers décentralisés agréés, partenaires sélectionnés pour la mise en œuvre du microcrédit Alafia ». C’est une précision du ministre des affaires sociales et de la microfinance rapportée par le FNM dans la déclaration de presse lue par son directeur général, Louis BIAO. La sortie médiatique de ce mardi fait suite à des cas d’anarques autour des services de microfinance notamment le microcrédit Alafia. « Il s’agit de personnes malintentionnées et parfois de structures illégales se faisant passer pour des intermédiaires du Fonds national de la microfinance (FNM) et qui proposent aux femmes contre paiement de frais exorbitants de dossiers, des services d’octroi de microcrédit Alafia », rapporte le directeur général du FNM dans la déclaration.

Le cas récent détesté à Porto-Novo est actuellement pendant devant la justice. C’est une structure qui a mis en place un système de collecte d’épargne du public dans le but d’octroyer à sa clientèle, un appui financier expérimental (allant de 200.000 F CFA à 5.000.000 F CFA) et le microcrédit Alafia (allant 50.000 à 100.000). La police a mis la main sur certaines personnes impliquées qui répondront de leur acte devant la justice. 

Comment éviter les pièges des arnaqueurs ?

A travers la déclaration de presse de ce mardi, le FNM invite le public à la vigilance et à signaler toute tentative d’escroquerie à la direction générale du FNM au 21 30 05 18 ou en appelant gratuitement le numéro vert 73 20. « On peut appeler gratuitement et s’exprimer en toute langue », précise le DG/FNM. Il souligne que les seuls Systèmes financiers décentralisés agréés, partenaires sélectionnés pour la mise en œuvre du microcrédit Alafia sont ALIDE, PADME, FINADEV, PEBCO-BETHESDA, SIA N’SON, Le DEFI, MODEC, MSFP, MDB, IAMD-Microfinance, COMUBA, AFRICA-FINANCES, CESCA, CFAD. « Pour les besoins d’épargne, il faut s’orienter vers les structures légalement reconnues », a insisté le Directeur général de l’Agence nationale de surveillance des Systèmes financiers décentralisés (ANSSFD), Abdou Rafiou BELLO.

Comment bénéficier du microcrédit Alafia ?

Le FNM a aussi, dans sa déclaration, rappelé les conditions d’accès au microcrédit Alafia. Il faut juste avoir une pièce d’identité (carte d’identité nationale ou certificat d’identification personnelle (CIP), avoir un compte MTN mobile money ou MOOV enregistré au nom du bénéficiaire et être membre d’un groupe de caution solidaire de 3 ou 5 personnes. « En dehors des frais de dossiers et de formation s’élevant à 400 Francs CFA et des frais d’assurance compris entre 360, 600 et 1200 Francs CFA pour les crédits respectifs de 30.000, 50.000 et 100.000 Francs Cfa, plus aucun frais n’est exigé », a rappelé le DG/FNM.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here