Home Politique Mois du « consommons local »: Clap de fin de Ablodé Month de Adobaba

Mois du « consommons local »: Clap de fin de Ablodé Month de Adobaba

402
0

L’après midi du samedi 27 août 2022 a été consacré à la clôture de Ablodé Month organisé par Adobaba. Une initiative qui rentre en ligne de mire du mois dédié à la consommation des produits locaux. Occasion pour les consommateurs de déguster quelques produits made in Benin auxquels ils ont pris goût depuis quelques semaines. C’était sur le site physique de vente de Adobaba situé dans l’arrondissement de Godomey, deuxième voie après la boulangerie Saint Daniel de Godomey.

La découverte des produits locaux à travers des instants de dégustation. C’est une initiative de la plateforme de vente des produits locaux Adobaba  dénommé « Ablodé Month ». Cet événement qui a connu son épilogue le samedi 27 août 2022  rentre dans la logique du gouvernement béninois de faire connaître et de valoriser les produits made in Bénin à travers le mois « consommons local ». C’est ce que relate Ducas Ayenan coordonnateur de la plateforme Adobaba. «Ce que nous vivons cet après midi est la conclusion d’un mois de dégustation que nous avons nommé Ablodé Month. Au lieu de fêter juste le 1er août, nous nous sommes dit pourquoi ne pas prendre tout le mois d’août pour faire connaître aux Béninois tout ce que font leurs compatriotes et dont ils en sont ignorants». 

A en croire Gille Jaurès Amètépé, responsable de vente, il s’agit d’amener la population à changer de paradigme vis-à-vis des produits locaux. Et pour y arriver, il faut les amener à toucher du doigt la réalité de la qualité de ces produits. Raison pour laquelle durant le mois d’août plusieurs produits made in Bénin ont été présentés aux consommateurs à travers des instants de dégustation. C’est ainsi que le Café baobab, Tambour (liqueur), Quilishi (viande de bœuf hachée, séchée et grillée) servant de amuse gueules, couscous à base de maïs, cassoulet fabriqué à partir de maïs, comb, tchoukoutou ont été présentés et dégustés par les consommateurs venus à cet effet cet après-midi.

Et quand l’oeil, à la vue des mets préparés à base de  ces produits déclanche la salive, la langue apprécie le goût, la bouche à travers des paroles ne peut que l’apprécier. C’est le cas de Surette Assogba, une consommatrice. «J’ai vraiment apprécié surtout le couscous et le cassoulet. Il faut dire que j’ai pris l’habitude de venir régulièrement», confie-t-elle. Mathieu Dadonougbo, un ingénieur civil venu à cet instant de dégustation affirme: « C’est une fierté de savoir que des producteurs travaillent à fabriquer des produits qui n’ont rien a envier aux produits importés. Ils ont de très bon goût » a-t-il magnifié. 

Pour rappel, Adobaba est une plateforme qui, en partenariat avec plusieurs producteurs et transformateurs locaux qui font preuve d’ingéniosité en termes de production, vend et distribue des produits made in Africa. Tels que des  produits cosmétiques, de l’agroalimentation, la technologie, la mode, le vêtement, la décoration et bien d’autres. Le mois d’octobre sera destiné à la promotion des produits locaux dans l’espace UEMOA.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here