Home Afrique-Inter Nations unies: Le Maroc appelle à une réforme globale du Conseil des...

Nations unies: Le Maroc appelle à une réforme globale du Conseil des droits de l’Homme

40
0

Le représentant permanent du Royaume du Maroc au bureau des Nations unies à Genève a inauguré ce lundi, 26 février 2024 à Genève en Suisse, sa présidence périodique au Conseil des droits de l’Homme (CDH). A l’occasion, le diplomate marocain a appelé à la réforme globale de cette instance. 

Dans son discours d’ouverture de la 55e session du Conseil des droits de l’Homme qui se déroulera du 26 février au 5 avril 2024, Omar Zniber a souligné l’importance d’une réforme en profondeur de l’instance pour renforcer sa crédibilité. « Il faut donner plus d’importance » à la question des droits de l’Homme, dans le cadre du Conseil qui « demeure la partie clé aux Nations unies en matière de promotion des droits humains », a martelé le diplomate, avant d’appeler à une « réforme de cette instance afin de préserver sa crédibilité et les rôles qui lui sont accordés”.

Selon le diplomate, la réforme du Conseil doit passer par une évaluation minutieuse de ses forces et faiblesses, notamment dans la mise en œuvre des résolutions de l’Assemblée générale des Nations Unies. Il a insisté sur la nécessité pour le Conseil de s’adapter aux nouveaux défis de l’humanité, notamment en établissant des liens entre les droits économiques, politiques, sociaux et environnementaux.

Omar Zniber a mis en exergue le parallélisme des droits économiques, politiques, sociaux et environnementaux. “Le monde fait face à des défis multiples, allant de la sécurité alimentaire et sanitaire à la crise climatique”, relèvera-t-il, établissant le lien entre ces préoccupations et la jouissance équitable des droits humains.

Le représentant permanent du Maroc est également revenu sur l’impact de la crise financière sur les organisations onusiennes, expliquant combien elle rend difficiles l’action collective de ces instances, l’organisation des réunions ainsi que la coordination avec les organismes de la société civile internationale.

Il convient de rappeler que le Maroc préside pour la première fois les travaux du Conseil des droits de l’Homme dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), après l’élection d’Omar Zniber en tant que représentant permanent en janvier dernier pour un mandat d’un an.

Flore Nobime

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here