Home Enseignements Non reprise des négociations sociales: Noël Chadaré interpelle le gouvernement sur huit...

Non reprise des négociations sociales: Noël Chadaré interpelle le gouvernement sur huit points

589
0

« Amertume ». Le Secrétaire général de la Confédération des organisations syndicales indépendantes du Bénin (Cosi-Bénin), Noël Chadaré, l’exprime face à un certain nombre de faits sur lesquels il interpelle le gouvernement béninois. Dans une déclaration en date du 1er août 2022, le syndicaliste évoque, entre autres faits, la non reprise du dialogue social depuis la séance du 26 avril 2022 au palais de la présidence. « Le dialogue social est en panne, voire dans l’impasse », selon lui.

Noël Chadaré mentionne aussi dans sa déclaration, le non aboutissement jusque-là du processus de signature des projets d’arrêtés de mise en formation de certains enseignants du secondaire concernés. A la lecture de la récente note de service au sujet du dépôt des dossiers pour l’apurement de ligne de carrière, il rappelle dans sa déclaration quelques faits à propos de ce dossier et se demande combien d’années faut-il pour finaliser et signer un projet de mise en formation. 

Dans les sujets objets de son amertume, le Sg/Cosi-Bénin est revenu aussi sur la situation liée aux reversements dans le secteur de la santé, aux contrats à durée indéterminée des ACDPE de la promotion 2016, à la reconnaissance des diplômes de certains agents de l’Etat, aux disparités salariales entre des agents contractuels et des fonctionnaires de l’Etat notamment dans le secteur de la santé. La gestion de la carrière des travailleurs, la situation des Aspirants au métiers de l’enseignant (AME), la cherté de la vie, l’amenuisement du pouvoir d’achat des travailleurs et la revalorisation des salaires sont aussi abordés par le syndicaliste.

Face aux faits qu’il a exposés, Noël Chadaré a résumé en huit point les exigences de la COSI-Bénin que voici à travers la publication ci-dessous de l’intégralité de sa déclaration. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here