Home Enseignements Secondaire général Organisation du BEPC 2023  : Message d’assurances de Yves Kouaro CHABI  aux...

Organisation du BEPC 2023  : Message d’assurances de Yves Kouaro CHABI  aux plans infrastructurel, technique, matériel pour des compositions sans fausse note

340
0

« Au nom du Gouvernement, rassurer la nation toute entière que toutes les dispositions nécessaires sont prises pour que les compositions se déroulent dans les meilleures conditions » a déclaré le Ministre de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, Yves Kouaro CHABI à la veille des compositions de  l’examen du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC), session de juin 2023 qui démarre ce lundi 12 juin, sur toute l’étendue du territoire national. Au total, a-t-il annoncé   au plan national,  un effectif de 121. 827 candidats inscrits dont 59. 327 filles, soit un pourcentage de 48, 70% et 62. 500 garçons, soit un pourcentage de 51, 30%, contre un total de 119. 746 candidats l’année dernière, d’où une hausse de 2. 081 candidats, qui traduit un taux de progression de 1,74 %.Dans message, il n’a pas manqué de saluer les efforts de tous les acteurs de l’école pour le bon déroulement de l’année scolaire 2022-2023.  (Lire l’intégralité du message)

Béninoises, Béninois,

Chers Compatriotes,

Nous venons de conduire à son terme une année scolaire pleine et entière, studieuse et particulièrement portée à maintenir la bonne entente avec tous les acteurs. Je voudrais par là, souligner la magnanimité du Chef de l’Etat, Son Excellence le Président Patrice TALON pour son sens élevé de mansuétude ayant permis la réintégration des 305 enseignants radiés de la Fonction Publique du fait de leur refus de prendre part à l’évaluation diagnostique des connaissances. Cela mérite non seulement d’être rappelé à notre conscience collective mais aussi,  d’être lu comme l’indice de la noble reconquête d’un effectif indispensable pour conduire le sous-secteur de l’enseignement secondaire de notre pays vers des horizons rassurants de stabilité et de performances nouvelles. Chacun de vous, chers enseignants, est un artisan  chevronné de la réussite scolaire et c’est le moment pour moi, de saluer votre engagement et votre sens du sacrifice et du devoir au profit de notre système éducatif. Au demeurant, l’intensité des révisions  et  l’entrain des candidats aux travaux  dirigés de cette fin d’année sont gages d’un regain d’ardeur qui réconforte la nation toute entière. Voilà le contexte dans lequel, ce lundi 12 juin, sur toute l’étendue du territoire national, nos enfants des classes de 3ème et autres composeront à l’examen du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC), session de juin 2023. 

Sur le plan national, 121. 827 candidats sont inscrits dont 59. 327 filles, soit un pourcentage de 48, 70% et 62. 500 garçons, soit un pourcentage de 51, 30%, contre un total de 119. 746 candidats l’année dernière, d’où une hausse de 2. 081 candidats, qui traduit un taux de progression de 1,74 %.

Je me réjouis particulièrement que dans notre pays, l’effectif des filles en classe de troisième avoisine d’aussi près celui des garçons. Le gouvernement s’en félicite et, par ma voix, salue les actions menées par tous les acteurs à divers niveaux pour garantir le maintien en scolarité de nos jeunes filles. 

De même, je voudrais, au nom du Gouvernement, rassurer la nation toute entière que toutes les dispositions nécessaires sont prises pour que les compositions se déroulent dans les meilleures conditions.

Quant à vous, chers parents d’élèves, je voudrais vous exhorter à davantage de soin et d’attention à l’endroit de nos enfants candidats afin de les prémunir de la peur, du stress et des maladies, surtout par ces temps de forte pluie. Il faut aussi veiller à soigneusement ranger la carte d’identité scolaire en cours de validité et dûment signée du chef d’établissement pour les candidats officiels, ou   la carte d’identité civile en cours de validité pour les candidats libres. Enfin, veillez à ce qu’ils soient dans le centre de composition au plus tard à 7 (sept) heures le matin.

Aux chefs de centres, surveillants de salles, Superviseurs et autres agents impliqués dans l’organisation de cet examen,  j’en appelle à votre conscience professionnelle afin qu’il n’y ait aucun désagrément pouvant entacher la crédibilité de l’examen. 

Je souhaite bon courage et bonne chance à tous nos candidats.

Vive l’école Béninoise. 

Vive le Bénin. 

Je vous remercie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here