Home Environnement/Santé Ouverture du 11ème congrès de la Région Afrique du World Physiotherapy à...

Ouverture du 11ème congrès de la Région Afrique du World Physiotherapy à Cotonou: Plus de 20 pays réfléchissent pour l’émergence de l’Afrique avec la kinésithérapie

430
0

L’amélioration de l’expérience de vie des populations et la progression de leur accès aux interventions des soins de santé en général, la prévalence sans cesse croissante de la maladie non transmissible et les accidents de la voie publique restent les besoins non satisfaits en soins de réadaptation  en général et en soins de kinésithérapie en particulier. Il est donc urgent de placer la réadaptation et par conséquent la kinésithérapie au cœur des priorités des maladies du secteur de la santé afin de répondre aux besoins des millions de personnes à travers le monde et ceci pour l’effectivité de la couverture sanitaire.

C’est fort de cela que se tiennent depuis ce jeudi 27 Octobre à Azalai Hôtel de Cotonou au Bénin, les travaux du 11ème congrès de la région Afrique du World Physiotherapy  (WPT). Ayant réuni une vingtaine de pays venus du monde entier dont l’Afrique, il porte sur le thème intitulé : « Amélioration de la qualité des services de kinésithérapie pour un développement durable en Afrique: le rôle de la formation, de la pratique, de la recherche et de la gouvernance ». 

A l’occasion du lancement des travaux

Organisé avec  l’ appui financier du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) par son Programme de Réadaptation Physique (PRP),  qui s’occupe  des questions de réadaptation et de tout ce qui est en lien avec la prise en charge et la réinsertion des personnes vivant avec un handicap physique, il vise à faire  collectivement relever le défi de la disponibilité  pour tous et à tous les âges des soins de kinésithérapie de qualité à travers le monde et particulièrement en Afrique pour les populations, 

Dans son allocution, le Président de l’Association Béninoise des kinésithérapeutes Rééducateurs (ABEKIR). Wilfried DAHOUETO affirme que l’événemnt du congrès s’inscrit dans une démarche  d’ouvertrure  et d’échanges  réciproque avec le monde du savoir. Il reste donc persuadé que les trois jours permettront aux participants de prendre du  recul et de la hauteur  sur certains sujets  passionnant, mais  aussi de mesurer  tous les  bénéfices qui peuvent  en découler. Ce succès  n’aurait pas été  possible  sans une  équipe  organisatrice très  impliquée. 

Des pays fortement représentés

Dans cette optique, le Président Région Afrique de World Physiotherapy  Martial CAPO CHICHI a  réitéré l’engagement  de la région Afrique à continuer à travailler davantage pour que la mission de la région Afrique puisse se développer, être au service des compatriotes, et solidement implanter dans les systèmes de santé. C’est ce qui explique selon lui,  le thème des assises. La forte mobilisation autour de la thématique parait à ses yeux un succès qui a bien une origine. C’est à ce titre qu’il dira ses reconnaissances à l’endroit des  autorités  ayant œuvrer pour la tenue qualitative du congrès qui est à sa première édition en Afrique francophone et précisément au Bénin, depuis la création de World Physiotherapy,  le 08 septembre 1951.

« C’est le lieu de remercier le Professeur Charles BATCHO  qui a mis tout son leadership et son expérience au service de la région pour que tout le volet scientifique de ce congrès soit une réalité aujourd’hui. Les  témoignages  de reconnaissance de la région vont également à l’endroit du  gouvernement qui accepté accompagner  depuis 2019 que le  choix a été porté sur  Bénin pour abriter ces assises » a-t-il avoué. 

Vue d’ensemble de la salle

Le World Comité international de la Croix-Rouge dans la prospective

L’ambition du World Physiotherapy  vise à porter loin ses objectifs et s’agrandir davantage. Et dans son allocation, le Directeur exécutif de  World Physiotherapy, Jonathan KRUGER,   n’a pas manqué de le mentionner par le rappel de la genèse de l’organisation. « Nous avons commencé avec 11 organisations membres qui ont les mêmes problèmes. Et l’Afrique en fait partie depuis 72 ans, ce qui a fait grandir l’organisation. « Aujourd’hui, nous sommes à 125 organisations membres dans le monde. Il y a plus de 8000 professionnels dans nos rangs en taille comme  diversité. On continue de réfléchir pour l’émergence de l’Afrique à travers la kinésithérapie depuis que l’Afrique s’est jointe à nous en 1951. Nous avons l’Angola qui s’annonce de même que d’autres pays. Nous allons nous resauter et nous interconnecter » a indiqué Jonathan KRUGER, Directeur exécutif de  World Physiotherapy. 

Le Bénin plus que engagé

Au nom du gouvernement béninois, Dr Françoise ASSAVEDO Directrice adjointe de cabinet du ministère de la santé, s’est réjouie de ce que ça soit la première fois que le Bénin accueille le congrès du World Physiotherapy. C’est à ce titre qu’elle a rappelé le niveau d’implication du gouvernement à adhérer à l’organisation. 

A l’en croire, la kinésithérapie constitue l’un des domaines clés ou le besoins en ressources humaines qualifiées,  en infrastructures et en  mesures spécifiques qui garantissent l’accès des populations vulnérables au service disponible sont loin d’être une réalité. Prenant la mesure des choses, le gouvernement du Bénin s’emploie depuis ces dernier décennie à infléchir  les tendances. L’organisation de ses assises à Cotonou est le couronnement des efforts consentis et aussi la marque de la maturité de la corporation  des kinésithérapeutes du Bénin qui dispose en son sein des professionnels chevronnés et rompus à la tâche. 

En invitant à tout prix à  infléchir la tendance des cas de maladies rencontrées  dans cette catégorie, elle a rassuré de ce que le  thème du congrès laisse présager une occasion véritable de connaissances  et des idées sur des pistes à emprunter pour accéder à cet idéal. 

Durant les trois jours, des communications seront faites pour une mise à jour des connaissances des professionnels présents ou en ligne afin d’améliorer la qualité de la prise en charge offerte aux populations.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here