Home Enseignements Point des ministres sur le 2ème trimestre 2023-2024: « Les préparatifs des examens...

Point des ministres sur le 2ème trimestre 2023-2024: « Les préparatifs des examens ne souffrent d’aucunes insuffisances »

245
0

(256.968 inscrits au CEP, 124.872 au BEPC et 75.373 au BAC)

Les trois ministres du secteur de l’éducation au Bénin ont présenté à la presse le point du deuxième trimestre de l’année scolaire 2023-2024. A la faveur de leur conférence de presse qu’ils ont donnée le mercredi 17 avril 2024 à Cotonou, Salimane Karimou, Kouaro Yves Chabi et Eléonore Yayi Ladékan ont présenté, la situation par sous-secteur de l’éducation notamment sur des points d’actualité du secteur dont les préparatifs des examens.

Le deuxième trimestre de l’année scolaire 2023-2024 au Bénin a été marqué entre autres, par les préparatifs des examens de fin d’année. Les trois ministres du secteur de l’éducation sont tous intervenus sur ce volet lors de leur conférence de presse sur le point de ce trimestre dans la matinée du mercredi 17 avril 2024 à la salle de conférence de la tour administrative à Cotonou. A propos, ils font savoir que tout va bien. Sur le Certificat d’études primaires (CEP), session 2024, le ministre des enseignements maternels et primaires, Salimane Karimou, affirme que « tous les travaux liés à cet examen sont en train de se dérouler convenablement ». « Les préparatifs ne souffrent d’aucune insuffisance », a-t-il rapporté. Il informe qu’au terme des inscriptions via la plateforme Educmaster, 256.968 candidats sont inscrits contre 241.554 en 2023, soit un taux d’accroissement de 6,38%. Cette augmentation est due aux mesures prises en 2023 par le gouvernement pour corriger les déperditions et déscolarisations, à en croire le ministre Salimane Karimou. « C’est aussi lié au fait que le système d’encadrement a connu d’amélioration », a-t-il souligné. 

Au sujet du Brevet d’études du premier cycle (BEPC), le ministre des enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, Kouaro Yves Chabi rapporte aussi que tout se déroule à merveille. « Nous avons déclenché le processus des préparatifs des examens de fin d’année scolaire il y a quelques mois. Les préparatifs se passent bien ; les inscriptions sont terminées ; nous avons atteints un niveau record des inscriptions de nos candidats en moins de trois semaines parce que depuis 4 ans nous avons dématérialisé les inscriptions », a-t-il affirmé. Sur les statistiques, il renseigne que 124.872 sont inscrits contre 121.844 l’année dernière. Il souligne l’augmentation surtout de l’effectif des filles. Elles sont 61.703 inscrites pour le BEPC session 2024 contre 59.333 à la session 2023, soit une hausse de 3,99%. Kouaro Yves Chabi ajoute que les examens techniques également se préparent très bien. Le Certificat de qualification aux métiers (CQM) démarre lundi 22 avril 2024 avec plus de 31.000 candidats. 

Quant au Baccalauréat, « les préparatifs vont bon train », confie le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Eléonore Yayi Ladékan rapporte que 75.373 candidats dont 32.537 filles sont inscrits.

Outre les préparatifs des examens, les trois ministres ont abordé d’autres volets dans leur point dont les mesures au profit des Aspirants au métier d’enseignant (Ame), les élections professionnelles sectorielles dans le secteur de l’éducation, le cadre de travail des apprenants, etc. « Nous sommes, au niveau du système éducatif béninois, dans un contexte tout à fait normal. Il n’y a pas eu de protestations. Le gouvernement est dans une logique d’anticipation des crises », a résumé le ministre des enseignements maternel et primaire, Salimane karimou, chef de file de l’éducation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here