Home Société Prise en charge dans la Vallée de l’Ouémé: Les ONG ...

Prise en charge dans la Vallée de l’Ouémé: Les ONG NOBAM et Fierté béninoise engagées pour les orphelins et enfants démunis

213
0

Une délégation de la diaspora béninoise de l’ONG Notre Objectif Bénin Afrique Monde (NOBAM), conduite par son président, Aristide Armand Adjibi, était la semaine dernière, les bras chargés de vêtements à la maison des Jeunes d’Adjohoun dans la vallée de l’Ouémé en vue de formaliser un partenariat et d’effectuer des dons aux orphelins par l’entremise de l’ONG Fierté béninoise. Cette délégation prévoit offrir également  d’ici fin Janvier  des équipements médicaux.

La première étape de la descente de la délégation de l’ONG Notre Objectif Bénin Afrique Monde (NOBAM), une ONG française déclarée, en terre béninoise a été la ville d’Adjohoun où elle a procédé à la signature d’un partenariat  productif avec l’ONG Fierté béninoise pour la remise de vêtements au profit des orphelins et enfants démunis. << En tant que natifs d’Adjohoun, voire de la vallée, j’espère qu’on travaillera à créer une dynamique d’évolution et d’une bonne existence. Là où les besoins sont, les demandes n’en manquent pas >>, a souligné le Président du Conseil d’administration de l’ONG Fierté béninoise.

Ce geste est l’œuvre des membres de la diaspora réunis au sein de NOBAM. «Cette œuvre d’humanité, d’amour à l’endroit des orphelins  vient du cœur et de la mobilisation des volontaires», a révélé la chargé de communication Alda Assiba Adjibi. Pour elle, il est difficile de voir des enfants démunis qui souffrent d’un peu d’attention, de bien-être et d’éducation dont les parents ont des difficultés pour s’épanouir et se vêtir. Ces difficultés sont aussi partagées par le Secrétaire général de Fierté béninoise, Romain Montcho qui précise que la situation des orphelins et démunis est très préoccupante.

« La situation des orphelins en manque de solidarité, est non seulement une préoccupation pour le gouvernement, les responsables des divers centres d’orphelinats, mais aussi pour les béninois de l’extérieur», a souligné Osfid Adjibi de NOBAM.

Ce qui est à espérer, poursuit-il, est que les pouvoirs publics, selon les moyens disponibles, puissent faire de cette problématique de prise en charge de bien-être et d’éducation  une cause nationale. Il promet que ce geste à l’endroit des enfants ne sera pas le dernier. Il pourra aussi servir d’exemple à d’autres béninois de l’extérieur afin que ces enfants  du Bénin puissent s’épanouir aisément.

Félicien Hounkanrin, président du Conseil d’administration de Fierté béninoise a remercié la délégation de NOBAM pour tout ce qu’elle fait pour le bonheur des enfants. Pour lui, les préoccupations  des orphelins et enfants démunis sont multiples et nécessitent une attention particulière de tous. Il a promis, à l’instar du secrétaire général de faire un bon usage des kits vestimentaires  reçus. 

<< Aujourd’hui, nous parlons d’Adjohoun mais la prochaine fois, il y aura bien de choses que nous allons faire de manière ramifiée dans d’autres localités. Notre dynamique, c’est ce qu’on fait sur le terrain, le retour d’expériences capitalisées, le travail collaboratif >>, a indiqué le Président de NOBAM, Aristide Armand Adjibi.

Très heureux de voir une part importante de leurs besoins ainsi satisfaite, le président du conseil d’administration de l’ONG Fierté béninoise et son équipe, au nom des orphelins, se sont confondus en remerciements et prières de prospérité à l’endroit de leurs bienfaiteurs. « *Face à tant de dons, nos cœurs sont touchés* », indique leur porte-parole, Félicien Hounkanrin avant de prier Dieu Tout-puissant de bénir les personnes qui ont contribué au financement. Soutenus par de jeunes leaders avec à leur tête, Romain Montcho, Sg de l’ONG Fierté béninoise, et porte-parole des responsables des centres d’orphelinat n’a pas manqué d’inviter l’ONG NOBAM à demeurer au chevet des orphelins et enfants en situation de précarité. « *Votre merci, je le transmettrai là-bas, en France, parce que, ce que vous recevez est mobilisé par les membres et sympathisants de NOBAM* », a clarifié Aristide Armand Adjibi.

L’objectif de ce soutien, fait-il savoir, est de voir relever davantage l’équilibre social, en permettant la bonne éducation à travers la dotation de tous moyens pour que le bien-être puisse être une réalité. « *Et tous, en tant que béninois, je pense que chacun pourra mettre sa pierre à l’édifice pour que les performances des apprenants  enregistrent 100% de taux de réussite aux différents examens. Le souhait est que des donateurs de ce genre puissent se multiplier et continuer le plaidoyer au niveau des autres Béninois de l’extérieur*», a-t-il souhaité. 

Abdel Anziz BADAROU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here