Home Enseignements SIDEFPROM 2023: Natondé AKE expose les avancées de HECM dans le numérique ...

SIDEFPROM 2023: Natondé AKE expose les avancées de HECM dans le numérique  depuis 1999

186
0

Le Salon international de la digitalisation de l’Enseignement, de la formation professionnelle et des métiers (Sidefprom).  organisée par le cabinet Global expertise, qui est une première au Bénin, a porté sur le thème : « Digitaliser les systèmes d’enseignements et de la formation technique professionnelle (Eftp) pour une industrialisation et une diversification économique, inclusives et durables en Afrique : cas du Bénin ». Une occasion où le Promoteur l’Honorable Natondé AKE a été invité, à l’ouverture du salon le jeudi 25 Mai 2023, à animer un panel aux côtés  du commissaire en charge de l’enseignement, des sciences, de la technologie à l’Union africaine (UA), Mohamed BELHOCINE et du Représentant du ministère des Enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle.

HECM, au pas de la digitalisation

A la question de savoir comment l’Ecole dont il est le promoteur  arrive  à se mettre au pas de la digitalisation surtout quand on sait qu’elle  est pas seulement implantée à Cotonou et à Porto-Novo, mais sur toute l’étendue du territoire national, l’Honorable Natondé AKE répond : « …..le digital aujourd’hui, vous y allez ou il vient à vous. Que  vous voulez ou non vous aurez le digital dans votre main. Je pense qu’on ne peut rien faire aujourd’hui sans le digital. Donc le digital est la version avancée de la course à l’informatique qui a eu lieu au XXè siècle. Je voudrais vous rappeler qu’un vieux sage de l’Afrique en l’occurrence feu Félix Houphoët Boigny disait  que ‘’L’Afrique avait raté la révolution industrielle et que l’Afrique ne devrait pas rater la révolution informatique ». Et bien si nous nous mettons dans le contexte aujourd’hui, je peux dire que l’Afrique ne doit pas rater la révolution numérique. Au niveau de notre pays en général, le taux de pénétration est de 70% .……..Et bien au niveau de la HECM, nous avons fait de grands pas. Nous avons été en avant garde parce que HECM est créée en 1999. Et déjà en 1999, nous avions eu envie d’être sur la pointe de la technologie avec suffisamment de matériels informatiques. On était l’une des rares écoles, à avoir quand même une connexion Internet sur place à l’école avec un site internet qui fonctionnait tant bien que mal parce que la connexion n’était pas la meilleure. Donc de temps en temps, il fallait toujours revoir les choses. Mais il faut dire que depuis ce temps, nous avons toujours été collés au numérique et aujourd’hui nous avons faire une avancée notable ».

Des avancées, la Certification ICDL inclue

Pour décrocher ce trophée, c’est plusieurs années de travail et d’innovation. Le promoteur de la Haute Ecole, l’Honorable Natondé AKE l’a mentionné dans son intervention. A l’en croire,  la gestion de HECM a commencé par se faire à partir d’un logiciel conçu avec les enseignants de l’école. Un  logiciel permet de gérer du bout en bout le processus de production.  De l’inscription jusqu’à la sortie de l’école. La vie universitaire de l’étudiant est gérée par ce logiciel. L’inscription se fait en ligne, les résultats académiques sont obtenus en ligne, la comptabilité de l’étudiant se gère en ligne, l’étudiant peut avoir accès à son domaine privé qu’on lui attribue sur le site. Aujourd’hui, HECM se trouve dans l’évaluation des étudiants en ligne. C’est dire que lorsqu’un professeur finit son cours , les étudiants de manière automatique le reçoivent dans leur boîte e-mail avec un questionnaire qui leur permet de donner leur appréciation. Au-delà de ça, l’école  a sa  plateforme de cours en ligne sur le site hecm-elearning.net. « Nous avons une trentaine d’étudiants qui ne viennent jamais au cours mais qui les suivent. Car les cours sont disponibles et téléchargeables  sur la plateforme avec des exercices qui leur permettent de passer leur évaluation en ligne. Donc globalement nous sommes suffisamment avancé dans le domaine du numérique » a clarifié le N°1 de HECM.

Aujourd’hui, HCEM s’est entièrement démocratisée pour ses milliers d’étudiants qui ne passent plus la formation  sans passer les certifications ICDL quelle que soit la filière. Une pratique enseignante qui permet à chacun de toucher et de maîtriser l’utilisation des outils numériques. Car, indique Natondé AKE,  les métiers qui disparaissent seront remplacés par des aptitudes liés au numérique.

« La certification ICDL est mondialement reconnue. Ceci va se généralisé d’autant plus que l’état béninois a commencé la formation des 100.000 fonctionnaires aux certifications ICDL. C’est prévu de manière à ce que si vous n’êtes pas certifiés ICDL vous ne pouvez même plus passer les concours d’entrée dans la fonction publique »  conclure le Promoteur de HECM Natondé AKE.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here