Home Enseignements Recherche scientifique Valorisation des résultats de recherche au Bénin: Le Projet VaRRIWA de l’ABREVIT...

Valorisation des résultats de recherche au Bénin: Le Projet VaRRIWA de l’ABREVIT lancé pour l’essor de la recherche scientifique

506
0

Après son lancement officiellement le vendredi 04 juin à Dakar au Sénégal pour le compte des quatre (04) pays bénéficiaires de l’Afrique de l’Ouest à savoir : le Bénin, le Burkina, le Togo et le Sénégal, le projet de Valorisation des Résultats de la Recherche et de l’innovation en Afrique de l’Ouest (VaRRIWA) rentre dans sa phase active au Bénin.


C’est à travers une cérémonie officielle de lancement qui s’est déroulée ce Mardi 14 Décembre 2021 à l’Hôtel Azalai-Cotonou sous la houlette du Représentant du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique. Financé par les fonds ACP de l’Union Européenne et mis en œuvre par l’Agence universitaire de la francophonie (AUF), son lancement a également connu la présence des chercheurs, scientifiques et autres acteurs du monde scientifique.


Dans son mot de bienvenue, le Directeur de l’Agence Béninoise de Valorisation des Résultats de la Recherche et de l’Innovation Technologique (ABeVRIT), Professeur Pierre DOSSOU YOVO a indiqué les objectifs du projet. A l’en croire, le projet VARRIWA entend contribuer à la création d’un environnement incitatif au transfert de technologie et à l’innovation durable dans quatre pays de l’Afrique de l’Ouest. Dans sa mise en œuvre, des solutions seront développées pour renforcer les liens entre le monde académique, le secteur privé, la société civile et les communautés dans la sous-région afin d’inciter au transfert de technologie et l’innovation durable. Il finit en précisant combien la mise en œuvre des dispositifs à mettre en place pourront accroître la visibilité des résultats de la recherche auprès des acteurs privés et institutionnels pour une augmentation des crédits disponibles.


Pour le Représentant de l’AUF au Bénin, Fawaz TAIROU, il s’agit d’un projet qui ambitionne mettre en place à l’horizon 2025, 40 initiatives multipartenaires par an, huit brevets et produits innovants, 10 partenariats public-privé et 10 initiatives de transfert de technologie.
Avant le message de lancement officiel, le Chef projet Yves SOGLO a procédé à la présentation du projet. Il en ressort de son intervention que le VARRIWA est d’autant plus important qu’il comporte trois composantes majeures à savoir : l’infirmation et les formations sur la valorisation des résultats de la recherche concernant au moins 50% des docteurs et chercheurs, une masse critique d’innovation et d’entrepreneurs. Le second axe a rapport à la construction de dispositifs pérennes d’accompagnement à la valorisation avec au moins 20 projets de création d’entreprise. Et enfin, le réseautage de l’ensemble des acteurs de la recherche-innovation pour faciliter la conclusion de partenariats gagnant-gagnant.. Ces trois axes entrent, selon lui, en droite ligne dans la stratégie 2021- 2025 de l’AUF qui accorde une place capitale à la recherche action. D’une durée de quatre ans, il est doté précise-t-il, d’un budget de plus de trois milliards de francs CFA (4 942 249 €).


Dans son allocution, le représentant du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, Hyacinthe HESSOU, a souligné l’importance de ce projet pour le PAG. Il a insisté sur la nécessité à conduire le travail avec professionnalisme sans oublier une gestion transparente des fonds alloués.

A Propos de VaRRIWA

Le projet VaRRIWA vise à informer et former les acteurs de la recherche-innovation sur les politiques nationales et les mécanismes de mise en œuvre, de protection, d’adoption et de valorisation des résultats de la recherche et de l’innovation. Il se donne également pour objectif de mettre en réseau tous les acteurs de la recherche-innovation pour faciliter la coopération entre acteurs et permettre une systématisation du transfert de technologie.
Le VaRRIWA a été sélectionné dans le cadre de l’appel à propositions 2019 du Fonds ACP pour l’Innovation, une des composantes du Programme de Recherche et d’Innovation de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP), avec la contribution financière de l’Union européenne (11e FED).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here