Home Afrique-Inter 12ème Réunion Annuelle du Partenariat de Ouagadougou 2023: Des stratégies innovantes pour...

12ème Réunion Annuelle du Partenariat de Ouagadougou 2023: Des stratégies innovantes pour faciliter l’accès des jeunes à la planification familiale

184
0

« Genre et santé reproductive : les stratégies pour un changement social et comportemental en faveur de la jeunesse »., tel est le thème de la douzième réunion annuelle du Partenariat de Ouagadougou, (PO), qui a démarré ce lundi 11 décembre 2023 à Abidjan en Côte d’Ivoire. Venus des neufs pays de l’Afrique francophone, membres du PO, les 350 experts de la planification familiale, cadres des systèmes sanitaires, partenaires techniques et financiers, acteurs de la société civile, professionnels des médias et jeunes qui y participent auront pendant trois jours à élaborer de nouvelles actions en vue de l’amélioration des progrès de la planification familiale dans la sous région.

Avec 20% de sa population âgée de 15 à 24 ans selon Population Pyramid en 2022, l’Afrique ouest francophone a un fort taux de jeunes. Ces jeunes sont confrontés à plusieurs défis. Ainsi, enrégistre-t-on un pourcentage élevé de mariages précoces, 39% des jeunes de moins de 18 ans sont déjà mariés. De même , la région est endeuillée par un fort taux de décès maternel de 717 pour 100000 naissances selon le rapport 2018-2021 du rapport sur le cycle du programme de l’USAID.


Il faut surmonter ces défis d’une part, en améliorant l’accès des jeunes à des soins en santé de la reproduction de qualité. D’autre part, il est impérieux d’offrir ces soins à toutes les couches sociales. Ce sont les challenges de l’Unité de
Coordination du Partenariat de Ouagadougou (UCPO). A l’entame, de cette douzieme réunion du PO, Marie Bah, directrice de l’UCPO a rappelé les progrès remarquables dont l’intégration réussie de nouvelles approches pour atteindre les jeunes, l’augmentation des financements dédiés à la Planification Familiale (PF). Seulement, l’on ne saurait s’arrêter vu les défis persistants dans les différents pays. Aussi ‘pendant les trois jours, nous nous efforcerons de tirer des leçons des succès et des enjeux et d’identifier des stratégies innovantes pour la promotion de la PF.’ a t elle annoncé.


Une soixantaine de partenaires techniques et financiers, soutiennent cette vision du PO. Anderson Blanc et Jessica Davis Ba respectivement ambassadeurs du Canada et des Etats Unis en Côte d’ivoire ont manifesté leur volonte à accompagner l’institution sous régionale.
Dans cette même dynamique, Pierre Dimba, ministre de la santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle de la Côte d’Ivoire a annoncé l’augmentation du financement de la PF par son pays de 400 millions à deux milliards cinq cent millions pour l’année 2024.
Créé en 2011, le PO travaille à la promotion de la planification familiale comme facteur de développement socioéconomique dans les neuf pays membres que sont le Bénin le Burkina faso, la Côte d’ivoire, la Guinée , le Niger, le Mali, le Sénégal, le Togo et la Mauritanie

Dela Fidèle TAMADAHO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here