Home Politique JIPH 2023 au Bénin: Les entrepreneurs handicapés dévoilent leurs talents

JIPH 2023 au Bénin: Les entrepreneurs handicapés dévoilent leurs talents

23
0

L’édition 2023 de la Journée internationale des personnes handicapées (JIPH) a été marquée au Bénin par une série d’activités dont une foire commerciale. Celle-ci a été initiée par la Fédération des associations des personnes handicapées du Bénin (FAPHB) avec l’appui technique et financier de la GIZ. Organisée 5 au 7 décembre à la place du Bicentenaire à Cotonou, l’événement a été l’occasion pour les entrepreneurs handicapés de révéler au public leur savoir-faire et leurs compétences.

Valoriser les compétences et les entreprises des personnes handicapées (PH). C’est l’un des objectifs de cette foire. Durant 72 heures, femmes et hommes entrepreneurs handicapés ont présenté au public de Cotonou et environs, une multitude de produits : sacs en corde faits main, liquide de vaisselle, amuse-gueules, habits, divers objets en perles, bijoux, tableaux et multiples objets de décoration. Des talents unanimement salués par le public.

 « Le handicap ne constitue pas en lui-même un véritable problème ; ce sont les différentes barrières auxquelles fait face une personne handicapée qui constituent le handicap » martèlera Nassirou Domingo, le président de la FAPHB. Pour ce dernier, les PH  sont des êtres humains à part entière. Elles ont un potentiel qui ne demande qu’à éclore mais n’y arrivent pas parce que confrontées à beaucoup trop d’obstacles.

Si les autorités béninoises viennent de marquer des points sur le plan institutionnel par la prise de cinq décrets d’application de la loi portant protection et promotion des droits des personnes handicapées en République du Bénin, il subsiste des barrières sociales, environnementales, communicationnelles qui ne leur sont point favorables.

Insérées dans l’auto-emploi, nombre de PH peinent à trouver un financement pour développer leurs activités et les diversifier. Certaines éprouvent des difficultés d’approvisionnement et d’écoulement sur le marché et ne maîtrisent pas les opportunités existantes pour leurs domaines d’activités. Les organisateurs espèrent que cette foire leur donnera l’occasion, non seulement de révéler leur potentiel, mais aussi d’identifier de nouvelles opportunités commerciales et des niches de marchés.

Estimant que les entreprises dirigées par les PH contribuent elles aussi à l’économie et sont des leviers susceptibles de réduire la pauvreté, le représentant de la GIZ a dit son espoir de voir cette foire aboutir à des réflexions qui conduiront à la croissance effective de ces entreprises.

En espérant que les lignes bougeront dans un futur proche, les exposants ont salué l’événement. « Cette foire est une bonne initiative », a apprécié Rachel D, une exposante. Personne malentendante reconvertie dans le secteur de la beauté (coiffure, make-up, etc.,), cette banquière de formation n’a pas hésité à partager avec les visiteurs, son savoir-faire dans son secteur de reconversion.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here