Home Enseignements Session annuelle du conseil d’administration du PAM à Rome: Le Bénin promet...

Session annuelle du conseil d’administration du PAM à Rome: Le Bénin promet la pérennité de son programme d’alimentation scolaire

144
0

Le Bénin ne compte pas s’arrêter sur le chemin à succès déjà de son programme d’alimentation scolaire. Sa Vice-présidente, Mariam Chabi Talata, à la tête d’une délégation avec le Ministre des enseignements maternel et primaire Salimane Karimou à la session annuelle du Conseil d’administration du Programme Alimentaire Mondial (PAM) qui se tient à Rome en Italie, a rapporté les promesses de ce pays modèle en alimentation scolaire.

Le Bénin est depuis le lundi 20 juin 2020 sous les feux de rampes à la session annuelle du Conseil d’administration du Programme Alimentaire Mondial (PAM) à Rome. Ceci, pour ses prouesses à travers son programme de cantines scolaires désormais dans une dimension reconnue comme modèle dans le monde entier. Ceci sous le leadership de son président Patrice Talon, désigné champion de la coalition mondiale pour l’alimentation scolaire. 

« Le président Patrice Talon, a non seulement maintenu à son arrivée au pouvoir l’initiative pionner des cantines scolaires mais l’a renforcée et développée durant son premier quinquennat avant d’en faire l’une des actions phares de son deuxième quinquennat », a rappelé la Vice-présidente du Bénin Mariam Chabi Talata, à cette session du PAM. « Le Bénin a la chance d’avoir un leader visionnaire qui a accompli des choses extraordinaires concernant l’alimentation scolaire », confirme le Directeur général de la FAO, Qu Dongyu. 

Dans son discours de présentation du modèle béninois face aux 36 pays membres du conseil d’administration du PAM, la vice-présidente du Bénin, a résumé qu’« avec le programme d’alimentation scolaire, le Bénin est passé de 1579 écoles à cantines scolaires en 2016, à 5349 écoles et de 276132 écoliers bénéficiaires du programme à un 1.051.588 écoliers bénéficiaires avec un budget de 51 milliards de franc cfa sur cinq ans et une prévision annoncée de 150 milliards pour les cinq prochaines années sur le budget national ».

Elle a réaffirmé que le Bénin attend aller plus loin dans ce programme. « Fort de ces résultats très encourageant et motivant, notre pays sous le leadership du président Patrice Talon ne compte plus s’arrêter, se limiter à ces acquis. Le Bénin envisage donc de passer à un accès universel au programme des cantines scolaires dès 2023 », a affirmé Mariam Chabi Talata. « Le Bénin, dont le président est désigné aujourd’hui champion de la coalition mondiale pour l’alimentation scolaire, promet donc de mieux faire, de s’investir davantage dans le gain de cette cause », a-t-elle ajouté.

A l’en croire, le Bénin déjà met des garanties pour la pérennisation. A ce propos, elle a évoqué entre autres, les réflexions pour le cadre législatif du programme et le processus d’appropriation de la gestion institutionnelle pour dit-elle, « pouvoir relayer le PAM quand viendra le moment ». « Les travaux sont en cours, en collaboration avec le PAM dans ce sens ».

C’est une décision et un engagement salués par le Directeur exécutif du PAM, David Beasley. « Investir dans l’alimentation scolaire, c’est investir dans le futur et c’est un investissement essentiel, quels que soient les aléas et les crises. Je dois vous ajouter qu’investir dans l’alimentation scolaire, c’est également créer des opportunités pour que les familles se prennent en charge elles-mêmes. C’est créer également des opportunités pour le développement agricole pour booster la production vivrière et cela n’a pas de prix », a-t-il martelé. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here