Home Environnement/Santé Dégradation de leur unique voie d’accès, inondation, etc.: Colère noire des populations...

Dégradation de leur unique voie d’accès, inondation, etc.: Colère noire des populations d’Akadjamè-Adjovicodji à Pahou contre la société de dragage

252
1

(De grandes conclusions issues de leur journée de réflexion)

Confrontées à des difficultés de mobilité et d’accès à leurs résidences respectves, les populations d’Akadjamè-Adjovicodji se sont retrouvées le samedi 22 juillet 2023 au CEG Adjovicodji pour réfléchir sur les solutions envigeables pour mettre fin à leur calvaire. Plusieurs thèmes ont fait objet d’études et d’analyse approfondies par les participants. Outre les problèmes d’inondation et de voie d’accès, des problèmes  l’électricité et d’eau potable ont été méticuleusement analysés. Les conclusions et les résolutions suivantes ont été prises au terme des travaux:

1- La seule voie d’accès au village Akadjamè-Adjovicodji jadis entretenue par les populations riveraines est en proie à une dégradation avancée et continue la rendant impraticable et partant, l’accès au village devient un véritable calvaire pour les populations riveraines. Cet état de chose peut s’expliquer par le flux de camions  qui passent sur la voie pour charger du sable sur la plateforme sablière installée sur le bas-fond. Le promoteur de la Société de dragage qui fait son commerce de sable ne se soucie guère de l’entretien de la voie que ces camions ont contribué à dégrader davantage. 

2- Les problèmes d’inondation déjà récurrent dans le village en saison pluvieuse s’est accentuée à une échelle exponentielle cette saison pluvieuse. Ce phénomène serait dû au fait que les ponceaux réalisés par les maigres ressources des populations vulnérables, abandonnés et sans defense ont été bouchés par le promoteur de l’entreprise de dragage installés sur le bas-fond; du coup l’eau empéchée de circulation se retrouve dans les ruelles, champ et maisons à une proportion inquiétante avec des vecteurs de maladies hydriques de tout genre. Devant cette situation, l’impitoyable promoteur de l’entreprise s’obstine à faire une action pour  permettre à l’eau de circuler; du coup pendant que la population est abandonnée à son  triste sort, le promoteur fait son commerce sans aucune inquiétude.

3- Les projets  d’électrification du village Akadjamè-Adjovicodji  n’avancent pas dans le village pour des raisons inconnues et la population vit sous un climat d’insécurité notoire.

La population d’Akadjamè, très en colère, invitent les autorités à :

1- recadrer l’entreprise de dragage dont la plateforme occupant quasiment toute la largeur du bas-fond empêche l’eau de circuler provoquant ainsi une inondation inédite

2- contraindre le promoteur de l’entreprise à: 

a- aménager et réfectionner notre voie d’accès dégradée par ces camions

b- prendre des dispositions idoines pour faire circuler l’eau à travers nos ponceaux réalisés à la sueur de nos fronts.

c- situer les responsabilités par rapport au blocage des travaux d’électrification du village Akadjamè Adjovicodji.

NB: À la fin des travaux, tous les participants de cette journée de réflexion se sont déplacés sur le bas fond pour aller constater de visu son état actuel en ce temps de pluie où la misère de la population est grande. Voici quelques images

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here