Home Enseignements Baby Crew 2023 à Le Centre: Ces enfants qui comprennent déjà les...

Baby Crew 2023 à Le Centre: Ces enfants qui comprennent déjà les codes des danses hip-hop

145
0

Au terme de 5 jours d’ateliers de danse hip-hop dans le cadre de l’édition 2023 du Baby Crew pour le programme Jeune Public à Le Centre, des enfants ont présenté un spectacle de restitution « Chaos Élégant » dans la soirée du samedi 22 juillet 2023. Ils ont rendu compte de leur maitrise des notions basiques sur des danses contemporaines auxquelles ils se sont familiarisés avec les danseurs de la compagnie Dreamkeys lors du Baby Crew 2023.

Des enfants qui s’expriment, et ce, bien déjà, sur des danses hip-hop. Que ce soit du Breakdance, Popping ou du Afrodance, ces petits garçons et petites filles, une vingtaine sur scène ce soir du samedi 22 juillet 2023 à Le Centre à Lobozounkpa, ont déjà une certaine maitrise de leur corps pour rester dans le rythme et très confiants en eux-mêmes. Très jeunes mais capables déjà de transmettre des émotions et de provoquer la chaleur dans le corps de leurs parents et des amoureux de la danse ce soir en dépit de la fraicheur constante induite par la pluie fine sur Cotonou et ses environs depuis la veille et qui n’a pas empêché non seulement les spectateurs d’effectuer le déplacement mais aussi ces jeunes talents de s’exploser. C’est le moins qu’on puisse dire de leur spectacle « Chaos Élégant » ce soir. Ils y sont arrivés au terme de l’édition 2023 du Baby Crew clôturée par des ateliers de danse hip-hop sur cinq jours et le présent spectacle de restitution. C’est dans le cadre du programme Jeune Public de Le Centre. 

Avec les danseurs de la Cie Dreamkeys, les enfants ont exploré différents styles de danse. « On a appris de nouveaux styles de danse hip-hop. Les professeurs nous ont montré les bases de chaque style de danse dont le hip-hop, le Breakdance, le Krump et l’Afro », a confié Précia GBAGUIDI, élève passant en classe de 5ème et l’une des vedettes de la soirée. Elle fait partie de ces stagiaires qui se sont illustrés dans les instants solo du spectacle. Outre les mouvements d’ensemble bien orchestrés par les formateurs et bien rendus par les enfants, il y avait en effet, des individualités surtout au moment du Battle. 

A l’arrivée, les coachs mêmes se sont sentis fiers. « Spécialement les enfants, ils sont géniaux », s’est exclamé le maître Loth Carnot YEHOUENOU. C’était prévisible, à l’en croire. Il rapporte que le travail de transmission avec ces enfants n’a pas été difficile. « Ce n’était pas trop difficile de travailler avec eux. Ils ont été attentifs. Et aussi, on a nos stratégies pour leur montrer les pas », a-t-il confié. « Le travail a été surtout sur des codes mais pas directement sur la musique, et là, l’enfant cape mieux les mouvements », renchérit son collègue Dieudonné Fernand KITTY.

Ce fut une belle expérience d’initiation aux danses urbaines. Le responsable Jeune Public du Centre informe que ceci fait suite à une autre expérience d’initiation sur les danses traditionnelles. « On est dans un monde en perpétuel mouvement. On assiste à un brassage culturel. Du coup, on a voulu les initier aussi aux danses modernes », précise Ronaldo SEGNON.

Au-delà, il y a également un aspect humain, culture de la paix, la cohésion sociale, l’amitié, la saine émulation, la distraction saine, etc. que soulève les enfants à travers ce Baby Crew. « On a fait connaissance d’autres enfants qu’on n’avait jamais vu », se réjouit Précia GBAGUIDI. « On a connu de nouveaux amis qui ont aussi dansé. On s’est bien amusé », confirme Gabriel MANSARY, l’autre révélation de la soirée qui avait déjà fait l’expérience en 2022. Lui, au niveau du battle, voulait forcément qu’il y ait un vainqueur et un vaincu. Il défend que se faisant, ses camarades et lui sauront que pour maintenir le cap du succès, il faut redoubler d’ardeur et travailler davantage.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here