Home Enseignements Côte d’Ivoire: Une opération d’épuration de l’enseignement supérieur privé en cours

Côte d’Ivoire: Une opération d’épuration de l’enseignement supérieur privé en cours

268
0

(Agence Ecofin) – Selon les chiffres officiels, la Côte d’Ivoire compte 519 établissements d’enseignement supérieur. Plusieurs d’entre eux ne répondent pas aux normes de fonctionnement établies par le gouvernement. Un recensement en cours va redessiner la carte des offres de formation supérieure.

Le ministère ivoirien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a lancé une opération d’évaluation des grandes écoles et universités privées du pays. L’opération qui a débuté le lundi 20 juin par les consultations en ligne s’achèvera début juillet par la phase de terrain pour rendre sa copie finale le mercredi 20 juillet.

D’après les responsables du département ministériel, il permettra non seulement d’épurer le secteur de l’enseignement supérieur privé mais également de dresser une cartographie des établissements et des formations proposées. « Les résultats de cette évaluation seront mis à la disposition des parents et des nouveaux bacheliers, afin de leur permettre d’effectuer leurs inscriptions dans les établissements reconnus par l’Etat », informe la note du ministère.

L’objectif final de l’opération est d’améliorer la qualité et la pertinence de l’enseignement supérieur, et d’en faire l’un des piliers fondamentaux du développement socioéconomique et culturel de la Côte d’Ivoire.

Les établissements seront notés sur la base de cinq principaux indicateurs à savoir : la qualité des infrastructures, des équipements, la gestion pédagogique, la gouvernance et le rendement. Avant de passer à la notation, les établissements doivent au préalable présenter leur arrêté de création et leur statut juridique.

Le score maximum à avoir est de 20 points. Pour continuer de fonctionner, les établissements devront afficher au moins 10 points sur le tableau de notation.

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement ivoirien initie ce genre d’opérations. Dans plusieurs cas, cela a conduit à la fermeture des établissements non conformes. En 2013 par exemple, 37 établissements ont été fermés à la suite d’une étude.  

Selon les chiffres du ministère, la Côte d’Ivoire compte près de 519 établissements d’enseignement privé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here